Bien qu’elle soit subjective, l’idée de beauté diffère selon les pays. C’est ce que nous prouve le projet « Before and After ». 

Hester Honig, journaliste américaine freelance, a eu la brillante idée d’envoyer son portrait non retouché – via la plateforme Fiverr – à des amateurs et professionnels issus de plus de vingt-cinq pays.

Comme elle le précise sur son site, elle leur a donné comme unique consigne de la « faire belle » (« Make me beautiful« ), la retouche moyennant 5 à 30 dollars.

© Capture d'écran.
© Capture d’écran.

Sur la photo, la journaliste apparaît non maquillée et les épaules dénudées. Ainsi, à travers le monde, ils avaient carte blanche pour retoucher la jeune femme et comme l’espérait Hester Honig, ont fait appel à leur imagerie personnelle.

Bien qu’elles soient plus ou moins bien retouchées, les photos reflètent les codes esthétiques propres à chaque culture.

Vietnam © Capture d'écran.
Vietnam
© Capture d’écran.
Les Etats-Unis © Capture d'écran.
Etats-Unis
© Capture d’écran.
Kenya © Capture d'écran.
Kenya
© Capture d’écran.
Inde © Capture d'écran.
Inde
© Capture d’écran.
Argentine © Capture d'écran.
Argentine
© Capture d’écran.
Serbie © Capture d'écran.
Serbie
© Capture d’écran.
Indonésie © Capture d'écran.
Indonésie
© Capture d’écran.
Royaume-Uni © Capture d'écran.
Royaume-Uni
© Capture d’écran.
Grèce © Capture d'écran.
Grèce
© Capture d’écran.
Le pakistan © Capture d'écran.
Pakistan
© Capture d’écran.
Chili © Capture d'écran.
Chili
© Capture d’écran.
Bangladesh © Capture d'écran.
Bangladesh
© Capture d’écran.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here