Du 1er juin jusqu’au 02 juillet, l’exposition « Morphosis » met le morphing à l’honneur à la Paper French Galley. Venus du monde entier avec leur folle imagination, les tatoueurs vous entrainent dans une exposition ahurissante.

Le morphing en tatouage, c’est quoi ? Le premier modèle est réalisé par Ed Hardy en 1991. De façon général, le morphing est une technique qui permet grâce à des effets et un graphisme spécifique de passer d’une image A à une image B par une transition progressive. Même principe alors chez notre ami le tatoueur : il s’agit d’une construction alliant au moins deux figures se mélangeant ou s’imbriquant pour former un nouveau motif.

Les plus grands maîtres du morphing américains et européens rendent hommage avec cette exposition à un motif essentiel de l’histoire contemporaine du tatouage. Avec des tatoueurs comme Proyoto Eclipse, Delalande, et Geb, générations et nationalités se mélangent pour le plus grand plaisir des yeux et des adeptes de l’aiguille encrée. En couleurs, en noir et blanc, thèmes animaliers, fleuris et jusqu’au crânes difformes, le style des morphings exposés est tout aussi hétérogène que les tatoueurs présents. Pour les plus convaincus, vous pouvez acheter les sérigraphies, signées par leur créateur, sur place (et sur place seulement) grâce aux Ateliers Fantôme. Sur papier mais aussi sur bois, cuivre ou aluminum brossé, vous pourrez repartir avec votre morphing sous le bras. Voici une sélection faite parmi les quatorze sérigraphies disponibles à la vente.

Les artistes :

NATHAN KOSTECHKO, FRANK CARTER, JONAS NYBERG, PROYECTO ECLIPSE, GEB, CHAD KOEPLINGER, LUXIANO STREET CLASSIC, RAFEL DELALANDE, DERRICK SNODGRASS, JAMES MCKENNA, GREGGLETRON, COKNEY+JUST.

Pour des idées de futur tatouage ou par simple intérêt du morphing, rendez-vous à la French Paper Gallery du mardi au vendredi de 11 heures à 19 heures, et le samedi de 14 heures à 19 heures ou sur le site des Ateliers Fantôme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here