En 2006, Pierre Mérimée et Jacques Denis partent à la rencontre des nouveaux visages de la scène rap palestinienne. Ce projet a donné naissance au reportage Intifida Rap.

©  Pierre Mérimée. Tous les droits réservés.
© Pierre Mérimée.
Tous les droits réservés.

 Après six ans de conflits, la seconde Intifada prend fin en 2006. La même année, le Hamas remporte les élections législatives palestiennes. C’est une période d’évolution politique, à partir de laquelle le discours se radicalise au sujet de la religion et de l’ennemi israëlien. Les jeunes embrassent ces nouvelles idées, aux lendemains des gloires passées du Fatah. C’est dans les voix, dans la scène et la musique, que murissent ces espoirs. La transition, presque générationnelle, est palpable dans ce reportage de Pierre Mérimée et Jacques Denis. Publié initialement dans le Nouvel Observateur, ce projet a été récemment édition par la librairie LO/A (Library of Art, Paris 3e).

©  Pierre Mérimée. Tous les droits réservés.
© Pierre Mérimée.
Tous les droits réservés.

 Dans ce livre publié en édition limitée, Intifada Rap propose des images d’un genre en pleine construction. Les textes et photographies prises sur le vif sont accompagnés de divers documents, comme des partitions ou des notes de carnets. Le livre / reportage au long cours retrace l’itinéraire de cette scène et l’arrivée du mouvement Hip-Hop au Moyen-Orient. Pendant des mois, les photographes ont suivi ces jeunes, des trois membres du groupe DAM au rappeur Mahmoud Shalabi du groupe MWR, en passant par le chanteur Saïd Mourad.

©  Pierre Mérimée. Tous les droits réservés.
© Pierre Mérimée.
Tous les droits réservés.

Dans une interview accordée aux Inrocks, Jacques Denis raconte :

 « On a été accueillis par DAM, notamment par les deux frères Nafar, un peu comme si on arrivait dans une famille napolitaine : présentation à la famille, boissons chaudes, petits gâteaux… Notre trajet s’est ensuite dessiné sur place. Partis avec une série de contacts, on a calé nos rendez-vous au fur et à mesure : Jaffa, Lod, Ramla, Acre, Haïfa, Bethleem, Nazareth, Ramallah, Shu’Fat, Jérusalem, Tel-Aviv et le no man’s land proche de Jérusalem. Nous sommes repartis très tendus, très fatigués, après des milliers de kilomètres et avec un passage en douane qui a duré trois heures et des photos dissimulées qui sont bien passées. »

©  Pierre Mérimée. Tous les droits réservés.
© Pierre Mérimée.
Tous les droits réservés.

 Quand le magazine lui demande ce que les protagonistes du reportage sont devenus, il répond que « tout est plus difficile » désormais. Mais ces derniers restent « énergiques, actifs et solidaires ». Certains ont même poursuivi leur route par un chemin médiatisé hors des frontières, comme Mhamoud Shalaby, acteur pour « Une bouteille à la mer » et « Le fils de l’autre ». Par leur mixité sociale et culturelle, leur passion commune, ces divers artistes offrent un message d’espoir qui dépasse, l’espace d’un instant, l’actualité.

©  Pierre Mérimée. Tous les droits réservés.
© Pierre Mérimée.
Tous les droits réservés.
©  Pierre Mérimée. Tous les droits réservés.
© Pierre Mérimée.
Tous les droits réservés.
©  Pierre Mérimée. Tous les droits réservés.
© Pierre Mérimée.
Tous les droits réservés.
©  Pierre Mérimée. Tous les droits réservés.
© Pierre Mérimée.
Tous les droits réservés.
©  Pierre Mérimée. Tous les droits réservés.
© Pierre Mérimée.
Tous les droits réservés.
©  Pierre Mérimée. Tous les droits réservés.
© Pierre Mérimée.
Tous les droits réservés.
©  Pierre Mérimée. Tous les droits réservés.
© Pierre Mérimée.
Tous les droits réservés.
©  Pierre Mérimée. Tous les droits réservés.
© Pierre Mérimée.
Tous les droits réservés.
©  Pierre Mérimée. Tous les droits réservés.
© Pierre Mérimée.
Tous les droits réservés.
©  Pierre Mérimée. Tous les droits réservés.
© Pierre Mérimée.
Tous les droits réservés.

Intifada-Rap-®-Pierre-M+®rim+®e-hd0587-OUVERTURE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here