Un groupe de brillants chercheurs universitaires tente de sortir d’une impasse : trouver un travail. Ils décident alors de créer la drogue parfaite et légale.

Pietro Zinni (Edoardo Leo) perd son travail à l’université de Rome. Brillant scientifique, il se retrouve au chômage et n’ose pas l’avouer à sa compagne Guilia (Valeria Solarino). Il cherche un moyen de gagner de l’argent et découvre qu’il peut créer une drogue légale. Pour la mettre au point, il s’entoure des meilleurs scientifiques, tous au chômage ou employés dans des secteurs inférieurs à leur niveau intellectuel.

© DR. Tous les droits réservés.
© DR.
Tous les droits réservés.

Ils deviennent rapidement les leaders du marché, de vrais caïds. Avec ce succès, viennent aussi les problèmes : addiction, vie de luxe, mafia… cette fine équipe finit par perdre la tête.

© DR. Tous les droits réservés.
© DR.
Tous les droits réservés.

« J’arrête quand je veux » est un film où on retrouve les meilleurs stéréotypes des comédies italiennes. Les personnages masculins sont quelque peu machos, loufoques et irrésistibles. C’est drôle et certaines situations peuvent sans doute devenir cultes. On ne s’ennuie pas et profite de A à Z de la création d’une drogue et de ses effets dévastateurs mais parfois très comiques.

© DR. Tous les droits réservés.
© DR.
Tous les droits réservés.

372748

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=2MxqLqQOph4&w=560&h=315]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here