Dimanche 17 juillet, Spencer Tunick a rassemblé 100 femmes nues à Cleveland. Une manière de protester contre l’attitude du « Grand Old Party » à l’égard de Donald Trump.

Fin juin, le photographe américain faisait poser plus de 6.000 personnes nues face au Parlement de Colombie, à Bogota pour diffuser un message de paix. Cette fois-ci la séance photo se déroulait non loin de la Convention républicaine. Une manière d’interpeller le « Grand Old Party » sur Donald Trump, son candidat à la Maison-Blanche ouvertement sexiste.

Que ce soit face à sa concurrente démocrate Hillary Clinton ou avec les femmes journalistes, le magnat de l’immobilier n’en n’est pas à son coup d’essai en terme de sexisme. Plusieurs fois, il s’est montré virulent notamment face à Megyn Kelly, journaliste vedette de la chaîne Fox News en faisant allusion à ses menstruations.

C’est donc miroir en main, que ces 100 femmes en tenue d’Eve ont posé devant l’objectif du photographe Spencer Tunick.

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here