logo UNTITLED MAGAZINE
Le webzine des plaisirs culturels
Rechercher
Instagram Facebook Twitter

Théâtre : Kvetch au théatre du Rond-Point

13 février 2016, par Untitled Magazine

Avez-vous des Kvetch ? Vous savez ces petits tics signalant un malaise profond lors d'une interaction sociale ni désirée, ni maitrisée. Ce sourire simulé quand on ne sait pas quoi dire, ce toussotement pour décorer le silence dans l'ascenseur, ces gestes et ces bruits qui trahissent notre total manque de spontanéité... Le « Kvtech » est le syndrome de non communication entre humains, petits bourgeois de préférence, sclérosés dans leur cravate et leur tailleur un peu trop serrée.

Frank travaille avec Hal. Il l'invite à dîner à contrecœur. Hal accepte à contrecœur et vient partager le souper avec Frank, sa femme Donna et sa belle-mère. Gêne, embarras, et simagrées sont au rendez-vous, ameublement de silence en conversation format « Ikea ».  Au travers de ces échanges normés, fixés par la bienséance, chaque personnage se voit octroyer un aparté grimaçant fait de gesticulations informes ou de cris d'angoisse. Entre fantasmes sexuels et aveu de souffrance, chacun passe à la moulinette du subconscient.

KVETCH_GiovanniCittadiniCesi_051-2000x1125

-   Maintenant que vous êtes séparé Hal, qu'est-ce que vous faites de vos soirées ?

-   Seigneur... Mes soirées... Eh bien... Je... (reste enfermé chez moi et je pleure... fume à en crever... Me cure le nez... J'appelle une pute... Je cris, je prends du valium...) Eh bien mes soirées, je rentre à la maison vous savez... Je trouve plein de choses à faire... vous seriez surprise...Comme on en trouve tellement qui ne sont pas faites... 

KVETCH_GiovanniCittadiniCesi_081-2000x1333

Cette pièce de Steven Berkoff que s'approprient souvent les apprentis comédiens pour la créativité qu'il peut inspirer dans la mise en scène, est à nouveau mise à l'honneur dans une scénographie signée Sophie Lecarpentier. On comprend le désir de s'attaquer à ce texte sauvage et vivant, cette envie de le dompter pour en extraire l'humour incisif et la folie contenue de ces scènes au demeurant, banales. C'est une fable inventive et drôle à souhait où la tension de chaque personnage rend palpable notre rire. Nous plongeons dans la névrose de chacun avant d'aboutir à une orgie chimérique de fantasmes sexuels. A voir absolument.

 

Théâtre du Rond-Point Kvetch De Steven Berkoff Mise en scène de Sophie Lecarpentier Avec Stéphane Brel, Fabrice Cals, Anne Cressent, Julien Saada Jusqu'au 21 février à 18h30




auteur
Le webzine des plaisirs culturels.


Retour

Articles similaires

« La Brande » une pièce d’Alice Vannier
« Dive » un spectacle d’Edouard Hue
« HURLULA » un spectacle de Flora Détraz
« Cabaret de l’exil - Femmes persanes » une création du Théâtre équestre Zingaro
« Le Songe », une pièce de Gwenaël Morin
« L’expérience de l’arbre » une pièce de Simon Gauchet
« Les Moments doux » une pièce d’Élise Chatauret et Thomas Pondevie
« Oasis Love » une pièce de Sonia Chiambretto
Inscrivez-vous à notre newsletter :
Site réalisé par
Ciel Bleu Ciel