logo UNTITLED MAGAZINE
Le webzine des plaisirs culturels
Rechercher
Instagram Facebook Twitter

"Les nuits que l'on choisit", un livre d'Elise Costa

8 mars 2023, par Mathilde Jarrossay

Si vous êtes comme moi et que vous adorez les faits divers, alors il faut lire Elise Costa. Journaliste et chroniqueuse judiciaire sur Slate, Elise Costa livre dans son roman la réalité de son métier, les affaires qui hantent après les procès, les nuits sans sommeils, les palais de justice. 

Elise Costa parcourt la France et arpente les palais de justice. Elle couvre les procès, de Eva Bourseau à Jonathan Daval. Dans ce récit, la journaliste nous raconte son parcours et puis ce métier, qu'elle a choisit, ce que cela fait d'assister chaque jour à la misère humaine, la détresse des familles, puis aussi d'écouter chaque jour les mots des accusés. 

Dans le noir 

Elise Costa ne refait pas les chroniques qu'elle a déjà écrites pour Slate, mais ici elle tente plutôt d'approcher l'essence de ce métier qui peut paraître un peu étrange. Qu'est-ce qu'on devient quand on côtoie le mal au quotidien ? Est-ce que, quand on est seule le soir dans une chambre d'hotel après un procès, on peut penser à autre chose ? Quel est "son" procès ? Elle tente d'apporter la lumière sur ses chroniques, ce qu'il en reste après la fin de l'histoire.

les-nuits-que-lon-choisit-cyclades-et-bandeau-min.jpg.webp

"Les nuits que l'on choisit", Elise Costa, Editions Marchialy, 

"Après l'affaire Eva Bourseau, je décide au beau milieu de l'hiver, de partir en Islande. Un matin, je m'étais réveillée épuisée et j'avais convaincu ma famille que nous avions tous besoin de bleu et de silence. De fait, sur une île loin de tout, mes nuits sont moins agitées."

Comme les avocats et les juges qu'on entend parfois après de grands procès dire que cette affaire, c'était la leur, celle qui était de trop, Elise Costa sort les siennes de son sac. Eva Bourseau, c'est son point d'orgue, c'est celle qui emmène Elise Costa là où elle est aujourd'hui, mais Sophie Masala est cette affaire en trop. Avec pudeur et pourtant affirmation, elle raconte comment ce procès plus que les autres l'a poussé à humaniser sa victime, Maryline Planche. 

"Je veux juste rappeler que Maryline Planche était quelqu'un. Elle avait été la fille de quelqu'un, la soeur de quelqu'un et une femme, qui à l'instar de toutes les autres, n'aurait jamais souhaité voir son nom associé à cette tragédie. Il y a plusieurs façons de rendre la justice. Celle-ci était la mienne."

Jugé coupable

Les nuits, ce sont autant celles où Elise Costa écrit ses articles que la nuit qui hante les accusés. Ce qui fait la force des chroniques judiciaires d'Elise Costa, c'est l'humanité qu'elle y met. Elle raconte la vie des victimes et des accusés car chacun a sa part d'ombre, chacun ses démons et ce sont eux qui nous guident au pire. Ce qu'elle raconte, c'est qu'on peut tous à un moment donné perdre pied et basculer. 

Ce roman fait la part belle aux faits divers qui nous ont passionnés : de l'horreur de l'affaire Daval à celle de Nordhal Lelandais, sans oublier l'étonnante affaire Troadec. L'auteure dissèque les affaires et les humains, puis elle dissèque sa propre passion. Comment en arrive-t-on à se passionner pour les faits divers ? Entre les affaires, elle revient sur son parcours, elle raconte comment ses affaires influent sur sa vie, avec sa famille. C'est aussi l'histoire d'Elise Costa, pas seulement celles des criminels que la société connaît. 

Un récit sensible et passionnant sur les faits divers et ce qu'on en retient. 

les-nuits-que-lon-choisit-cyclades-et-bandeau-min.jpg.webp

"Les nuits que l'on choisit", Elise Costa, Editions Marchialy, 216 pages, 20€




auteur
Passionnée de littérature depuis toujours, après des études d’édition, c’est finalement le spectacle vivant qui emporte Mathilde mais elle a toujours une bibliothèque conséquente. Elle écrit sur Untitled depuis 2017 dans la rubrique livre, autant de littérature contemporaine, française et étrangère mais aussi des sélections de livres jeunesse.


Retour

Articles similaires

“Bientôt les vivants”, un livre de Amina Damerdji
"Basses terres", un livre d'Estelle-Sarah Bulle
"La vie précieuse", un livre de Yrsa Daley-Ward
"Les Derniers Américains", un livre de Brandon Taylor
“Ravage”, un livre de Ian Manook
"En vérité, Alice", un livre de Tiffany Tavernier
« Mangez les riches » un livre de Nora Bouazzouni
Rentrée littéraire : "L'amour" de François Bégaudeau
Inscrivez-vous à notre newsletter :
Site réalisé par
Ciel Bleu Ciel