The Pirouettes présente « Dans le vent de l’été », nouvel extrait de leur premier album « Carrément carrément » dont la sortie est prévue le 16 septembre et qui nous laisse « carrément » de marbre.  

Composé de Vicky Chérie et de Leo Bear Creek, le duo The Pirouettes semble charmer les amateurs d’électro-pop française et avoir le vent en poupe cet été. C’est vrai qu’ils sont touchants, que la symbiose est manifeste et que le titre « Dernier métro » a fait danser plus d’un teenager en 2014. C’est vrai qu’il y a dans leur musique quelque chose d’énergique, de sympathique et une indéniable fraîcheur. Mais « Dans le vent de l’été« , troisième extrait de l’album annoncé pour le 16 septembre ne nous porte pas plus loin qu’une brise, et la température, décidément, ne monte guère.

Leur spontanéité, leur candeur et leur mignonne histoire à la Elli et Jacno les rend difficile à critiquer : qui n’aurait pas mauvaise conscience. Mais rien n’y fait : excepté quelques titres pétillants et pas encore trop pop-guimauve au compte-goutte dans les anciens EP, The Pirouettes s’enlise dans un univers juvénile et acidulé qui embrasse sans complexe la mièvrerie. « Collision des énergies pour concentré de bon esprit », tu parles. Dans la lignée des deux précédents extraits,  « Dans le vent de l’été » mélange jérémiades et voix trop faibles, tapage synthétique et rimes pauvres. Il faut attendre 2.40 mn pour assister, enfin, à un sursaut dans la chanson et que Vicky Chérie comprenne que jouer sur d’autres tessitures lui assurerait plus d’ampleur. Bref, ce nouvel extrait ne fait que corroborer l’impression que les deux amoureux ont décidément raté le « dernier métro » pour évoluer musicalement, et que The Pirouettes reste un bon groupe pour les DJ en panne de titres à remixer pour leur donner du panache. 

The Pirouettes sera en concert le 5 octobre à la Maroquinerie pour une Release party.

Page FB // Site officiel 

https://www.youtube.com/watch?v=eNOQlAcEgek

https://www.youtube.com/watch?v=Z1_-UbunceY

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here