Untitled fait ses Césars !

1
202

Quelques heures avant la cérémonie officielle des Césars 2015, la rédaction d’Untitled vous dévoile son palmarès. Parmi les films nominés cette année, Les Combattants est le grand gagnant. En attribuant 5 récompenses au long-métrage de Thomas Cailley (dont celles du meilleur film, meilleur premier film pour son réalisateur, meilleure actrice pour Adèle Haenel, et espoir masculin pour Kévin Azais), Untitled consacre le jeune cinéma français. Une tendance qui se retrouve dans les autres catégories du palmarès.

Meilleure actrice : Adèle Haenel pour Les Combattants

314934

Meilleur acteur : Gaspard Ulliel pour Saint Laurent

417929

Meilleure actrice dans un second rôle : Kristen Stewart pour Sils Maria

188410

Meilleur acteur dans un second rôle : Reda Kateb pour Hippocrate

146205

Meilleur espoir féminin : Lou de Laâge pour Respire

Film Respire

Meilleur espoir masculin : Kevin Azais pour Les Combattants

524491

Côté jeu, la jeunesse est à l’honneur cette année, et Untitled met en avant les jeunes visages du cinéma hexagonal. De plus en plus connues du grand public (surtout pour la première), Adèle Haenel et Lou de Laâge incarnent à l’écran la spontanéité et la sensibilité qui ont su toucher le public français. Chez les hommes, Reda Kateb a confirmé qu’il représentait l’avenir tout en assumant à la perfection les problématiques modernes rencontrées par ses personnages.  Kevin Azaïs est la vraie révélation de cette sélection. Sa performance dans le film de Thomas Cailley lui permet d’accéder à une exposition médiatique que ses précédents rôles secondaires ne lui ont pas permis d’atteindre. Gaspard Ulliel a quant à lui su se glisser dans les costumes du couturier Yves Saint Laurent avec une grande sobriété et une maitrise bluffante.

Meilleur film, meilleur premier film, et meilleur scénario original : Les Combattants de Thomas Cailley

009827

Meilleur réalisateur : Céline Sciamma pour Bande de filles

512220

Meilleur film étranger : Mommy de Xavier Dolan

487050

Derrière la caméra, 3 cinéastes que la jeunesse caractérise également. Thomas Cailley obtient par l’intermédiaire de son film Les Combattants, le prix de meilleur film et de la meilleure première réalisation. Plus expérimentée, Céline Sciamma remporte le prix du meilleur réalisateur pour son 3e film, et confirme après Tomboy son engagement dans les sujets de sociétés actuels. Le meilleur film étranger est attribué à Mommy du prodige canadien. Si son film est l’absent regretté (aux yeux de Dolan himself) des Oscars, le public français s’est montré sensible à la charge émotionnelle de son 4e long métrage.

Le reste du palmarès 2015 pour la rédaction d’Untitled :

Meilleure film d’animation : Jack et la mécanique du coeur de Stéphane Berla
Meilleur scénario/adaptation : La chambre bleue de Mathieu Amalric
Meilleure musique : Bande de filles de Céline Sciamma
Meilleur son : Timbuktu de Abderrahmane Sissako
Meilleur documentaire : National Gallery de Frederick Wiseman
Meilleure photographie : Saint Laurent de Bertrand Bonello
Meilleur décor : La Belle et la Bête de Christophe Gans
Meilleur montageSaint Laurent de Bertrand Bonello
Meilleurs costumesLa Belle et la Bête de Christophe Gans
Meilleur court-métrage d’animation : La Petite Casserole d’Anatole de Eric Montchaud

A vos claviers, donnez nous vos Césars 2015 !

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here