Réalisée à l’occasion de l’inauguration de la médiathèque Françoise Sagan au printemps 2015, la toute première exposition sur cette femme de lettres s’enrichit et s’installe à Deauville, sa ville de coeur.  

« Françoise Sagan, la vie en liberté, l’écriture en exigence », initialement créé au printemps 2015 pour l’ouverture d’une médiathèque à son nom en plein coeur de la capitale, l’exposition Françoise Sagan rassemble aujourd’hui de nouvelles photographies issues du fonds France Soir mais également des clichés provenant du fils de l’écrivaine, Denis Westhoff. L’évènement produit par la ville de Deauville sera accueilli au Point de Vue du 10 février au 11 mars 2018. Dans leur déambulation, les visiteurs pourront y découvrir des écrits de Françoise Sagan à différents moments de sa vie, publique ou privée.

« J’ai réalisé une sélection chronologique en m’attachant bien évidemment aux qualités de chaque photographie – esthétique, cadrage, expression, contexte, personnages présents, originalité – mais principalement en pensant aux œuvres qui devaient occuper son esprit à ces périodes-là de sa vie ».  Denis Westhoff

Françoise Sagan, la vie en liberté, l’écriture en exigence

Françoise Sagan la Deauvillaise

Alors que la romancière cherche à fuir Saint-Tropez, envahi chaque été depuis que Brigitte Bardot soit venue tournée « Et Dieu créa la femme » en 1956, suivi de l’achat d’une villa deux ans plus tard, Françoise Sagan atterrit un peu par hasard en Normandie. Deauville lui est alors recommandé par son amie Paola Sanjust di Teulada, qui lui avait présenté, quelque temps auparavant son mari Bob Westhoff. « Je m’apprêtais à passer le mois de juillet dans les bains de mer quand je découvris deux états de faits, hélas concomitants : à savoir que la mer est toujours au diable, mais en revanche le casino de Deauville toujours ouvert », racontait-elle à propos de ses longs mois d’été dans son havre de paix normand.

Françoise Sagan, la vie en liberté, l’écriture en exigence
« Françoise Sagan : La vie en liberté, l’écriture en exigence »
Une exposition proposée par la ville de Deauville
Du 10 février au 11 mars 2018 au Point de Vue 
SHARE
Culture & Société