La deuxième édition de Very Good Trip se tenait à Paris. Au programme de cette édition organisée par la SNCF pour promouvoir l’Euro 2016, des animations, la mascotte officiel Super Victor et un champion du monde 98. On vous dit tout.

Si vous ne le savez pas encore, la France se prépare à accueillir l’Euro 2016, la compétition de football qui rassemble les meilleurs pays européens. A cette occasion, la SNCF est transporteur national officiel de l’Euro 2016 pour permettre aux millions de supporters de se déplacer dans les dix villes qui accueilleront les matches pendant un mois, du 10 juin au 10 juillet : Lens, Lille, Paris, St-Denis, Saint Etienne, Lyon, Nice, Marseille, Toulouse et Bordeaux. La société de transport organisait une soirée pour donner toutes les informations concernant l’organisation spéciale mise en place pendant la compétition.

Au total, 1100 TGV seront utilisés pendant toute la durée de l’épreuve. Pour les retours de matches tardifs, en cas de prolongation voire tirs au but, la SNCF a tout prévu et a mis en place des trains qui partiront un peu plus tard. Autre que le TGV, le covoiturage est également possible avec OUICAR pour se déplacer en voiture de stade en stade avec des supporters. Le service OUIBUS est également prévu pour se déplacer dans toute la France.

© Cyril Coantiec
© Cyril Coantiec

Pendant cette soirée Very Good Trip, des animations étaient prévus autour du football et de l’Euro 2016. On a pu voir Super Victor, la mascotte officielle de la compétition. Des babys-foot design étaient également installés pour s’affronter lors de parties endiablées. Des ateliers de kit de supporters à faire soi-même, une borne photo pour immortaliser tous les meilleurs instants et des jeux de précision avec une balle pour remporter le ballon officiel de l’Euro 2016 étaient également installés pour s’amuser autour de l’univers du football.

© Cyril Coantiec
© Cyril Coantiec
© Cyril Coantiec
© Cyril Coantiec

Pour célébrer ce partenariat, un invité un peu spécial était présent. Champion du monde 1998 avec la France, désormais reconverti en tant que consultant sur la chaîne Canal +, Christophe Dugarry était présent à la soirée. L’ancien joueur dit n’avoir « pas hésité de prêter son image à la SNCF ». Il explique également avoir passé un jour dans un Technicentre, pour partager le quotidien de salariés qui s’occupent de la maintenance et de l’entretien des trains de l’entreprise ferroviaire. En bon bordelais, Christophe Dugarry a « hâte de voir un match au Matmut Atlantique », le stade de la ville. Question pronostic, l’ex-sportif aimerait bien entendu voir la France remporter la compétition dans son pays. Selon lui, l’Equipe de France peut « au moins atteindre les demi-finales ».

© Cyril Coantiec
© Cyril Coantiec

Rendez-vous dès le 10 juin prochain pour le début de l’Euro 2016 avec le match d’ouverture France-Roumanie, au Stade de France.

SHARE
Passionné de culture, j'aime partager mes rencontres et être à l'affût de découvertes en tout genre, de la musique au théâtre en passant par le cinéma et la littérature.