Fort de son succès, « Nouvelles Écoutes », jeune entreprise de production de podcasts indépendants, revient cette année avec 3 nouvelles émissions. Passage en revue des effectifs.

Il y a un an, nous vous parlions de Nouvelles Écoutes après avoir découvert plusieurs formats d’émissions de qualité. D’un côté « La Poudre » portée par la journaliste Lauren Bastide qui reçoit une femme de l’ère contemporaine pour une conversation personnelle et sans tabou de près d’une heure. De l’autre « Banquette » un podcast proposant une approche différente du football, présenté l’an passé par Selim Allal (parti depuis vers d’autres horizons). Il y eut enfin « Parti pris« , une série documentaire  sur le phénomène de l’abstentionnisme en France.

Cette année Nouvelles Écoutes revient en force avec pas moins de 3 nouvelles émissions à découvrir uniquement en podcast. Et il faut dire que c’est plutôt une réussite : les trois programmes se sont tous retrouvés après quelques jours dans le top 10 du classement iTunes des podcasts à la 1ère, 3ème et 6ème place. Des programmes aux thèmes tous différents qui ont su garder l’identité « Nouvelles Écoutes ».

Nouvelles Écoutes : des podcasts pour tous

 « Quoi de Meuf ? » est le nouveau rendez-vous féministe de Nouvelles Écoutes. Aux commandes, deux journalistes, Clémentine Gallot et Mélanie Wanga, créatrices de la newsletter du même nom. Une discussion déjantée et sans tabou, où l’on prendra Beyoncé très au sérieux. Un dimanche sur trois.

Logo de l’émission « Quoi de meuf » produit par © Nouvelle Écoutes

« Vieille Branche » rend visite deux fois par mois à des personnalités de la politique, des idées, de la culture ou des arts, âgés de plus de 75 ans. Qu’ont-ils à nous apprendre ? Est-ce que c’était mieux avant ? Comment voient-ils l’avenir ? Au micro d’Aude Lorriaux, les voix du 20ème siècle viennent parler aux oreilles du 21ème.

« Vieille branche » © Nouvelles Écoutes

Avec « Spla$h » l’économie, ça peut ronfler. Mais dans ce podcast, ça va éclabousser. Deux lundis par mois, Étienne Tabbagh, le prof d’éco le plus cool de France – et en plus il est marseillais – dénoue, sans théories fumeuses, les plus épineuses questions du débat public. Spla$h  L’émission jette un pavé dans la mare de l’économie. D’où le Spla$h.

Spla$h © Nouvelle Écoutes

L’ensemble des actualités de Nouvelles Écoutes sont à retrouver sur leur site internet ou sur leur compte Twitter

SHARE
Culture & Société