Dans le cadre de la COP21, La Villette et COAL invitent l’artiste écossais Michael Pinsky à investir le canal de l’Ourcq en exposant « L’eau qui dort ». Composée d’une quarantaine d’objets flottants, cette exposition gratuite porte sur l’environnement et le gaspillage. Elle sera visible du 25 novembre au 3 janvier prochain à La Villette.    

Michael Pinsky, né en Écosse en 1967, a exposé dans de nombreuses galeries mondialement connues. À travers ses recherches et ses travaux d’artiste urbaniste, il questionne la forme et l’utilisation de notre espace public.

Une brouette, plusieurs caddies, des vélos. Autant d’objets qui jonchent le fond des canaux parisien. Avec l’aide de plongeurs, l’artiste a fait ressortir de l’eau ces épaves polluantes, avant de les restaurer et de les exposer. Ainsi, Michael Pinsky a voulu, à travers son exposition « L’eau qui dort », dénoncer le gaspillage, et l’ impact environnemental, qu’a la société de consommation. Sur un matelas d’eau, l’installation nous laisse découvrir, un grand nombre de corps métallique revenant à la vie. Un jeu de lumière mais surtout une bande sonore, créée de toute pièce avec l’aide de jeunes bénévoles, nous plonge un peu plus dans cet univers. Le reflet dans l’eau des objets peut être vu comme le propre miroir de notre société. L’artiste nous invite dès lors à s’interroger sur les conséquences d’un acte qui peut paraître banal : jeter, mais qui ne l’est plus à l’échelle d’un pays. À quelques jours de la COP21, l’oeuvre agit positivement avec cette création poétique et pédagogique.

https://www.youtube.com/watch?v=U_ZCdN-WZeI

« Les gens acceptent la pollution tant qu’ils ne la voient pas. C’est comme avec les voitures : désormais les fumées sont invisibles, donc encore plus dangereuses, parce qu’on ne se rend pas compte des effets nocifs au quotidien. »
Michael Pinsky

« L’eau qui dort » de Michael Pinsky
Exposition gratuite, à La Villette Paris
Du 25 novembre 2015 au 3 janvier 2016 

SHARE
Culture & Société