« Dans le désert, la nuit, deux hommes allongés sous un repli de rocher. Tenues noires, cagoules, lunettes de vision nocturne. Je regarde ma montre pour la … nième fois. C’est le moment. J’appuie sur le contacteur du micro… ».

Le roman de Dominique Fonvielle n’a jamais été autant d’actualité. L’auteur raconte l’histoire de cet homme prisonnier. Cet otage, c’est Fox. C’est un ancien officier de renseignement revenu aux affaires. Il est enlevé et séquestré qui lui promettent une fin atroce. Bien qu’il réussisse à s’échapper, Fox découvre qu’il ne peut compter sur personne, pas même sur les siens. Très vite, il veut savoir ce qu’il s’est passé et veut retrouver ceux qui l’ont enlevé.

Avec « L’otage », on se plonge dans un roman aussi passionnant que déconcertant. On suit les aventures de Fox à la recherche de ces ravisseurs. Très vite, au fil de ses découvertes, on se rend compte que cet homme n’est pas un simple otage mais qu’il est au centre d’une opération qui mêle les renseignements, la politique et les trafics.

C’est un livre très intéressant qui nous plonge dans l’actualité. Entre « le Garde », le « Chef » et autres personnages ennemis, on découvre la hiérarchie mais aussi les travers de notre politique qu’elle soit intérieure ou internationale. Dominique Fonvielle signe son premier roman. Ancien officier et consultant en stratégie aujourd’hui, il délivre un texte authentique et truffé de précieuses informations. « L’otage » est aux éditions du Rocher. Il est vendu environ 20 euros.

Dominique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here