[Live Report] Rock en Seine 2015

0
372
© Cyril Coantiec

Le festival Rock en Seine s’est tenu du 26 au 28 août dans le Parc National de St Cloud. Untitled Mag s’est rendu à l’événement le vendredi 26 août en TGV avec, en prime, un concert du groupe français Last Train. 

Le festival francilien Rock en Seine se tenait une nouvelle fois dans le domaine du Parc National de St Cloud. Comme d’habitude, l’événement regroupe une programmation éclectique et pointue, où se mélangeaient têtes d’affiche et nouveaux talents. Pour cette édition 2015, on pouvait retrouver The Offspring, Tame Impala, Alt-J, The Libertines, Gramatik ou encore Jamie XX et the Chemical Brothers. Le vendredi 26 août, Rock en Seine accueillait une vingtaine d’artistes parmi le groupe californien The Offspring, le duo espagnol Rodrigo y Gabriela, le groupe britannique Kasabian ou encore le jeune talent à la voix de velours Benjamin Clementine.

Pour rallier le festival, un TGV spécial était affrété pour l’occasion avec un concert du groupe français Last Train. Le groupe alsacien a multiplié les festivals cet été, Québec, Colmar et Pau, avant de retrouver Rock en Seine. Le départ est donné en gare de Lyon Part-Dieu ce vendredi 26 août à 15h. Trente minutes plus tard, le concert de Last Train débute. Installé dans le wagon bar du TGV, le quatuor propose un rock ‘n’ roll hypnotique dans un univers écorché et maîtrisé, issu de leur premier EP « Cold Fever ». Malgré l’exigüité du lieu, le groupe a réussi à jouer une trentaine de minutes avec une énergie débordante sous les yeux des voyageurs contents.

© Cyril Coantiec
© Cyril Coantiec
© Cyril Coantiec
© Cyril Coantiec

A l’issue du concert, le chanteur et guitariste du groupe, Jean-Noël, était ravi d’avoir réussi le challenge proposé. « C’était marrant à faire. C’était un vrai défi. C’était particulier mais avec le nom de notre groupe (Last Train), nous étions obligés de jouer dans un train (rires). Même si nous n’étions pas dans une véritable configuration de concert, nous avons vraiment tout donné. Nous avons déjà joué plus de 150 dates. Il est vrai que cette date restera spéciale pour nous » détaille le chanteur du groupe Last Train. La chef de projet partenariats pour TGV, Sophie Churlaud, était ravie de la prestation des Français. « Ils ont vraiment assuré. Cela fait quatre ans que l’on organise des concerts dans les trains et à chaque fois, les musiciens livrent une belle prestation. C’était top. »

© Cyril Coantiec
© Cyril Coantiec
© Cyril Coantiec
© Cyril Coantiec

Après cette animation, il est temps de fouler le sol du Domaine National de St Cloud. Arrivé à 18h30, il est temps d’assister au live du duo espagnol Rodrigo y Gabriela avant de voir, sur la scène de la Cascade, le nouveau groupe de Franz Ferdinand, FFS. Le groupe pop-rock Sparks, fondé dans les années 70, partage la scène avec les Ecossais. Au final, un bon concert qui fait la part belle aux morceaux de Franz Ferdinand, « Do You Wanna » et « Take Me Out » en tête. Les Californiens de The Offspring ont les honneurs de la Grande Scène pour délivrer leur son punk rock entêtant. Et on peut dire que les quatre membres n’ont rien perdu de leur énergie pendant plus d’une heure. On passe ensuite aux Français de Fauve qui offrent l’une de leurs dernières prestations avant de faire une pause dans la carrière du groupe. Un moment chargé d’émotion pour les fans du groupe. Pour terminer la soirée, on choisit le duo Handbraekes, composé de Boys Noize et de Mr Oizo. Pour l’un de leurs premiers DJ sets, les deux artistes ont mis le feu sur la Scène de l’Industrie, grâce à des morceaux électro bruts. Encore une fois, l’édition 2015 de Rock en Seine a offert de très beaux moments musicaux dans une ambiance conviviale et festive. Le meilleur moyen de débuter idéalement la rentrée !

© Cyril Coantiec
© Cyril Coantiec
© Cyril Coantiec
© Cyril Coantiec

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here