Dernière découverte musicale en date, Kid Francescoli nous emporte dès la première écoute dans leur univers. Avec comme principale force la complicité d’un couple passé. 

Né d’une histoire d’amour puis d’une rupture entre Mathieu Hocine, fondateur de Kid Francescoli et Julia Minkin, chanteuse rencontrée à New-York, l’album « Play me again » raconte la suite d’une idylle amoureuse devenue musicale. Une rencontre incongrue qui a su apporter à la musique un vent de fraîcheur. Dans la lignée de Metronomy ou du jeune groupe The Pirouettes, le duo vivant désormais à Marseille, propose dans ce disque une balade électro-pop bercée par deux voix complices. Les titres « Comme Online », « Pick me up », « Moon » ou encore « It’s Only Music Baby » retiennent particulièrement l’attention avec un mélange de chant et de sonorités électrisantes.

L’union Kid Francescoli

L’univers et l’identité sonore de Kid Francescoli, de plus en plus reconnaissable dans l’immense paysage de la pop française, s’exporte. Le groupe qui vient d’annoncer la sortie de son album « Play me again » au Japon, sera en tournée à Beyrouth, Berlin, ou encore Londres. Mais aussi aux quatre coins de la France. En 2018, Kid Francescoli est l’un des groupes à suivre de près. Reste à savoir si ce couple musical continuera à se produire ensemble ou si Mathieu Hocine reprendra sa route solitaire à la fin de la tournée d’un disque dont la réussite semble reposer sur la force de ce duo.

 

Pochette de l’album « Play me again » de © Kid Francescoli

Kid Francescoli, « Play Me Again » (Yotanka Records), album disponible

SHARE
Culture & Société