Après Le Lac, Sublime & Silence, Mon Echo et Porto-Vecchio, Julien Doré vient de dévoiler en intégralité les chansons de son 4ème album, sobrement intitulé « & ». Ce nouvel opus parviendra-t-il à séduire autant que son prédécesseur ? Untitled Magazine vous livre ses impressions.

Sorti il y a tout juste trois ans, LØVE de Julien Doré fut l’album de tous les succès pour le jeune artiste : 400 000 exemplaires vendus, une tournée de 170 dates et la Victoire de la Musique de l’artiste de l’année en 2015. Une consécration pour cet ancien gagnant de la Nouvelle Star qui a su trouver sa voix… Autant dire que son nouvel opus était attendu comme le loup blond.

Du lion au loup

Justement, le loup est désormais le nouvel animal-totem de Julien Doré, comme on le voit sur la veste qu’il porte dans le clip du Lac. Il y a trois ans, LØVE mettait en avant la figure du lion. Ce lion qui ne demandait qu’à rugir et s’affirmer sur la nouvelle scène française s’est aujourd’hui mué en loup solitaire et prudent.

Après trois années intenses, Julien Doré a eu besoin de se retirer dans le chalet de son enfance aux portes du Mercantour dans le sud de la France, au milieu des montagnes, des lacs et des rivières, pour retrouver le calme et l’inspiration. De ses balades en pleine nature et ses douces contemplations est né l’album &, à prononcer « esperluette ». Un & polysémique, à l’image des nouvelles chansons qui le composent.

(c) Goledzinowski
(c) Goledzinowski

Un album sans surprises

A la première écoute, & apparaît dans la continuité de LØVE. Julien nous parle encore d’amour, sa voix se brise un peu plus encore, elle est peut-être plus chaude, avec plus de souffle et moins de force. Les lignes mélodiques sont très proches de celles du précèdent opus, et les arrangements plutôt aboutis. Julien tient son univers musical et l’explore encore sans prendre de risques. Rien de nouveau sous la lune avec ces nouveaux titres, mais l’écoute est agréable et ponctuée de quelques moments forts.

Parmi ceux-là, le morceau d’ouverture Porto-Vecchio, l’une des plus jolies mélodies de l’album, évoque la mer, un être qui s’en va, une plage que l’on quitte. Les ballades Sublime & Silence et Mon Echo sont également remarquables, au même titre que Le Lac, single évident de cet album légèrement plus mélancolique que le précédent.

Des perles et quelques regrets

On se régale avec Corail, duo avec Juliette Armanet dans la veine de Chou Wasabi et vrai single potentiel avec sa ligne de basse disco-kitsch qui n’est pas sans rappeler François Feldman. Autre morceau dansant, Moonlight Serenade ose un registre un peu différent sur ses refrains : « Faut pas trop m’aimer moi, sinon je panique », chante-t-il sur un arrangement très 80s.

Mais là où l’album & peut décevoir, c’est qu’à part Coco Câline, il nous manque un vrai morceau atypique dans la lignée de Bleu Canard (Bichon) ou de Platini (LØVE). Pourtant, s’il y a bien un domaine où Julien Doré excelle, c’est lorsqu’il entonne de sa voix de crooner des textes décalés et essaime quelques grains de folie.

Plus sage, l’album & ravira les fans mais ne parviendra peut-être pas à marquer les esprits autant que LØVE. Peut-être Julien Doré nous surprendra-t-il dans ses prochains clips ?

(c) Goledzinowski
(c) Goledzinowski


L’album & est disponible partout depuis le 14 octobre 2016.
La tournée française de Julien Doré débutera le 23 février 2017 au zénith d’Amiens et s’achèvera au zénith de Paris le 10 mai. Retrouvez toutes les dates sur son site officiel et sa page Facebook.