Le photographe Johnny Miller a fait usage du drone pour sa nouvelle série Unequal Scenes qui illustre les disparités urbaines entre riches et pauvres. Des inégalités frappantes présentes depuis la politique de l’Apartheid pourtant abolie depuis 25 ans.

« Les différences dans la façon dont les gens vivent sont parfois difficiles à voir depuis le sol. La beauté d’être en mesure de voler est de voir les choses dans une perspective nouvelle » déclare Johnny Miller sur son site Internet. Avec sa nouvelle série photo baptisée Unequal scenes, l’artiste a voulu illustrer de façon saisissante les disparités entre riches et pauvres via des images aériennes faites au drone. Il s’est intéressé au pays dont il est originaire : « Quand vous parlez d’inégalités extrêmes, il n’y a pas tant d’endroits au monde où cela paraît aussi spectaculaire qu’en Afrique du Sud » affirme-t-il. Ainsi, les prises de vues ont été faites à Cape Town, Johannesburg et Durban.

Des inégalités toujours présentes depuis l’Apartheid

Ces différences émanent des politiques des espaces urbains instituées pendant la ségrégation : « les routes, les rivières, les «zones tampons» de terres vides, et d’autres obstacles ont été construits et modifiés pour garder les gens séparés » explique Johnny Miller.

Introduit en 1948 par le Parti national, l’apartheid affectait les populations dans des zones géographiques précises selon le statut racial de la personne. La nationalité et le statut social étaient également déterminés selon la couleur de peau avec cette politique, avant qu’elle soit abolie en 1991. Pourtant, les différences engendrées par cette politique raciste sont toujours présentes et visibles. A travers ce projet, Johnny Miller souhaitait « dépeindre les scènes les plus inégalitaires en Afrique du Sud aussi objectivement que possible ».

« En offrant une nouvelle perspective sur un vieux problème, j’espère provoquer un dialogue qui peut commencer à aborder les questions d’inégalité et de marginalisation d’une manière constructive et pacifique » conclue le photographe.

https://www.youtube.com/watch?v=WLfJGL-83n0

Vous pouvez suivre l’actualité de ce projet via la page Facebook ou le compte Twitter.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here