Des pesticides présents dans de nombreux fruits et légumes en quantité inquiétante, c’est ce qu’il faut retenir de la dernière enquête de l’ONG Génération Futures.

Plus d’un an après notre article sur l’engouement pour l’agriculture bio ayant augmenté ses ventes de 20% en 2016, les fruits et légumes sont de retour dans l’actualité. Aujourd’hui, l’ONG Générations futurs fait état d’un constat alarmant : trois quarts des fruits et légumes non issus de l’agriculture biologique contiennent des traces de pesticides. L’organisme qui a construit son enquête entre 2012 et 2016 sur le modèle des données fournies par la Direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF) indique que sur 33 légumes étudiés, 19 contenaient des traces importantes de pesticides, 70% des fruits et 41% des légumes.

Pesticides, explosion des taux

Trouver des pesticides dans des légumes ne venant pas de l’agriculture biologique, cela pourrait paraître normal et connu de tous. Mais ce que révèle cette étude, c’est l’explosion des taux de pesticides présents en trop grande quantité dans certains fruits ou légumes que nous consommons, franchissant même certains seuils européens.

Parmi les plus sévèrement touchés, le céleri, les endives, le raisin, mais également les mandarines et les cerises occupent les premières places des fruits et légumes dans lesquels on retrouve des traces de pesticides.

Classement des fruits et légumes

Classement des légumes établi par © Générations futures
Classement des fruits établi par © Générations futures

 

SHARE
Culture & Société