La jeune artiste belge Claire Laffut se lance dans la musique avec son premier single Vérité, un morceau rétro-pop intrigant et prometteur.

« Bonjour, je m’appelle Claire Laffut j’ai 23 ans, j’habite à Paris mais je suis Belge. Qu’est-ce que je dois faire ? » Ainsi s’ouvre le clip de Vérité de Claire Laffut. Une subtile mise en abyme qui se poursuit au fil du texte de ce premier single soigné : « Une envie partagée encore peut-être inavouée, peut-être encore jamais dévoilée… » Et sur une « musique mélancolique » un brin désuète, le charme opère…

(c) Sarah Schlumberger, 2018

De l’art majeur à l’art mineur

Ce charme, c’est celui d’une jeune belge débarquée à Paris avec des rêves et des envies plein la tête. Débordante de créativité, Claire Laffut a vite abandonné le mannequinat pour se tourner vers les arts plastiques. Elle lance sa propremarque de tatouages éphémères qui remporte un franc succès, et invente son propre langage pictural dans ses peintures, à mi-chemin entre Miró et Cocteau. Il ne lui manquait plus que la musique.

Après une apparition marquante sur l’album The Future Comes Before du projet Prequell de Thomas Roussel, on attendait avec impatience les premiers titres de cette artiste prometteuse. S’adjoignant les talents du hit maker français Tristan Salvati (Angèle, Cœur de Pirate, Margaux Avril, Louane, Marina Kaye, Léa Castel), Claire s’est lancée corps et âme dans un nouveau projet musical qui lui ressemble. A la fois étrange et magnétique, le clip de Vérité signé Jamie-James Medina est une parfaite introduction à son univers hybride.

 

De nouvelles vidéos à venir

Pour accompagner cette première création musicale, Claire a d’ailleurs peint deux panneaux de six mètres dans un atelier bruxellois faisant la part belle au bleu, couleur que l’on retrouve omniprésente dans le clip, avec peut-être un clin d’œil aux fourmis envahissant les toiles de Dali… Très cinématographique, cette première vidéo en annonce d’autres à venir puisque, vous l’aurez compris, l’art selon Claire Laffut est une véritable synesthésie : il s’entend et se voit.

Signée chez le label Gum (Woodkid, No Shoes), Claire Laffut revendique des influences musicales qui vont de Sade à Gainsbourg, en passant par Amy Winehouse et Frank Ocean. Sa voix mutine et languissante clame sans fards des mots francs et sincères. Déjà saluée par la presse, elle sera peut-être l’une des révélations pop francophones de cette année 2018.

Claire Laffut, single Vérité disponible partout depuis le 2 mars 2018.
Page FB / SITE OFFICIEL / INSTAGRAM

SHARE
Journaliste, curieuse et amoureuse des mots, j'aime partager mes découvertes musicales et artistiques sur la toile.