Vendredi 23 mars, le jury du prix Méditerranée a dévoilé les 15 finalistes de la 34ème édition répartis dans quatre catégories. Les lauréats seront dévoilés le 17 avril prochain.

Fondé en 1982 par le Centre méditerranéen de littérature et parrainé par la ville de Perpignan, le Conseil départemental des Pyrénées-Orientales et la région Occitanie, le prix Méditerranée récompense chaque année plusieurs ouvrages (roman, essai, mémoires ou nouvelles) ayant un lieu avec la grande bleue. Depuis plus de trente ans, ce prix souhaite à travers les livres promouvoir cet espace de culture qu’est la mer Méditerranée. En plus du prix principal, un prix Méditerranée étranger est décerné à un écrivain du bassin méditerranéen dont l’œuvre est traduite en français. Un prix Méditerranée des lycées a vu le jour en 1994 et est attribué par les élèves des classes de seconde des lycées de la région Languedoc-Roussillon.

Cette année, le jury – présidé par Dominique Fernandez de l’Académie française – se compose de Dominique Bona, Jean-Christophe Rufin, Amin Maalouf, Patrick Poivre d’Arvor, Gilles Lebrun et Metin Arditi.

La sélection des prix Méditerranée 2019 :

Prix Méditerranée 2019

  • A son image, Jérôme Ferrari (Actes Sud)
  • Le calame noir,Yasmine Ghata (Robert-Laffont)
  • Tous les hommes désirent naturellement savoir, Nina Bouraoui (JC Lattès)

Prix Méditerranée étranger 2019

  • Je reste ici, Marzo Balzano (Philippe Rey) (traduit de l’italien par Nathalie Bauer)
  • L’imprimeur de Venise, Javier Azpeitia (JC Lattès) (traduit de l’espagnol par Anne Plantagenet)
  • Une tête de nuage, Erri de Luca (Gallimard) (traduit de l’italien par Danièle Valin)

Prix Méditerranée 1er roman 2019

Prix Méditerranée essai 2019

  • Une famille Corse, Robert Colona d’Istria (Plon)
  • Un été avec Homère, Sylvain Tesson (Equateurs)
  • La solitude Caravage, Yannick Haenel (Fayard)

Prix Méditerranée poésie 2019

  • Sens averse,Valérie Rouzeau (La Table Ronde)
  • Turbulences,Julien Delmaire (Le Temps des Cerises)
  • Tentative verticale, Carles Diaz (Abordo)

Mise à jour du 17 avril :
Jérôme Ferrari remporte le prix Méditerranée pour son livre « A son image » publié chez Actes Sud et le prix Méditerranée étranger revient à l’écrivain italien Marco Balzano pour « Je reste ici » traduit par Nathalie Bauer chez Philippe Rey.