Après Meriggio, installé à deux pas des Grands Boulevards, le duo Corinti (Laure et son frère Bastien) ouvre une seconde adresse et nous prouve une nouvelle fois son amour pour les bons produits italiens.

C’est à deux pas des Halles parisiennes, rue Jean-Jacques Rousseau, que Damigiana a ouvert ses portes fin septembre. Après les nombreuses ouvertures de restaurants chez Big Mamma, la belle Brooklyn Pizzeria, c’est au tour de la fratrie des Corinti d’annoncer un second établissement.

Clin d’œil à la Méditerranée

Banquettes safranées, assisses bleu canard, frise de mosaïque en formes d’écailles, sur deux niveaux, le lieu a été pensé et décoré par Damien Brambilla. Les belles bonbonnes de verre ou de grés, recouvertes d’osier et utilisées depuis l’Antiquité pour le transport et la conservation du vin, de l’huile et des liqueurs, font référence à l’établissement Damigiana(les dames-jeannes). Fièrement, au mur, l’enseigne expose ses produits, ses bouteilles de vin et en levant la tête, on pourra admirer les quelques charcuteries suspendues à des crochets de boucher.

Proposant une cave à manger et un restaurant gastronomique, l’enseigne possède un niveau à l’étage comprenant une trentaine de places assisses, et un rez-de-chaussée, avec l’enoteca et sa cuisine ouverte. Accueilli par une équipe 100% italienne, Damigiana propose une carte mêlant grands classiques et plats revisités. Chaque produit est strictement sourcé et provient de petits producteurs transalpins.

100 % italiens et transalpins

On y savoure en entrée une succulente planche de charcuteries italiennes, un mafalde au ragout de sanglier, de petites pates aux bords ondulés (19 euros), des tortelloni farcies à la betterave et au pecorino (19 euros). Les pâtes fraîches sont toujours confectionnées maison à partir de semoule de blé dur. En secondi, on opte pour des cotellettes de veau à la Milanaise ou Poulpe et palourdes dans un bouillon aromatique, avec olives taggiasche, capres et tomates cerises. Comptez entre 25 et 27 euros pour les plats. Et pour terminer, rien de mieux qu’un tiramisu (8 euros).

La carte des vins est à la hauteur des mets. Riche et accessible pour tous les budgets, elle propose une cinquantaine de références directement venues des vignerons italiens. Et si vous ne savez pas vers quelle bouteille vous tournez, le duo a imaginé un set de table en forme de questions-réponses : « vous êtes plutôt glace Stracciatella ou Fragola gourmand et fruité ? » etc.. A la fin du jeu, un animal correspondant à un vin défini vous sera attribué. Une belle idée pour faire de belles découvertes ! Comptez entre 6 et 12 euros le verre.


Damigiana
58 rue Jean-Jacques Rousseau
75001 Paris
09 82 41 07 01

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here