Malgré une sous-intrigue un peu bancale, Dominique Cabrera réalise un film solaire, d’après le roman de Maëliss de Kerangal.

Du haut de sa belle maison, Suzanne révise le baccalauréat, tout en admirant le saut des autres adolescents depuis la corniche. Un après-midi, celle-ci décide d’aller à la rencontre du groupe et de vivre plus fort.

Un film solaire

Un immense énergie se dégage de Corniche Kennedy. Cette présence est paradoxale car le film est assez lent, mais l’énergie est concentrée dans la jeunesse des personnages. La réalisatrice a choisi de faire appel à des acteurs amateurs, à l’exception de Lola Creton, dans le rôle de Suzanne qui, du bout des lèvres, toute en hésitations, homogénéise le jeu global. La photographie d’Isabelle Razavet est magnifique et représente ce pourquoi le film fonctionne, malgré ses maladresses : Corniche Kennedy est de gratitude. Envers les acteurs qui eux-mêmes se dépassent, envers le texte de Maëliss de Kerangal et envers Marseille, la belle. Son intrigue policière, un peu bancale donc, est pardonnée, bien qu’elle ralentisse le film et surtout le jeu d’Aïssa Maïga. En réalité, Dominique Cabrera signe davantage un film sur l’adolescence et l’oisiveté, que sur les difficultés de la jeunesse marseillaise.

Copyright Jour2fête
Copyright Jour2fête

Une véritable collaboration

Dans cette logique de gratitude, Dominique Cabrera permet à chacun de déployer son style, sa créativité. Ainsi, Kamel Kadri, qui joue Marco, a pu mettre en musique ses propres textes, avec l’aide d’Akhenaton, membre emblématique du groupe IAM. Marseille est également révélée à sa juste beauté : reconnaissante, elle offre en retour toute sa lumière. Un point qui nous rappelle comme il est plaisant de voir des films français tournés ailleurs qu’à Paris.

La réalisation de Corniche Kennedy est une ode à la générosité, qui réchauffe et qui touche. A aller voir pour oublier la grisaille de ces jours et prendre un bain d’air iodé. Kamel Kadri et Alain Demaria, dans les rôles de Marco et Mehdi, sont, quant à eux, de véritables révélations.

https://youtu.be/7HhWZGAB3eY

SHARE