De La Romance nous livre un premier album aux multiples featuring, pour terminer l’été et glisser doucement vers l’automne. On écoute puis on s’embrasse.

Le clip de Dreamer sorti en mars dernier et premier extrait du premier album de De La Romance, nous rappelait l’univers pop et cinématographique du producteur parisien. Les nombreux clips accompagnant De La Romance, nom de la compile d’EPs sortie en 2015, nous avait déjà donné un aperçu de l’univers et du talent de Vincent Girault, de son vrai nom.

Ici, les nappes synthétiques se mêlent aux voix douces et pleines de grâce de ses dix invités. Les douze pistes de succèdent à un rythme soutenu, ôde poétique à la sensualité et à la liberté comme sur le magnifique Vulcain, porté les mots doux de Chine Laroche. De La Romance nous emmène dans une bulle d’innocence, nous invitant à lâcher prise pour entrer dans un monde de bisous.

Un nouveau clip pour accompagner Tempête, troisième morceau de l’album, est attendu pour bientôt.

SHARE
Musique / littérature