Depuis plusieurs années, le jeune homme ne se laisse pas aller et enchaine une carrière professionnelle de footballeur avant de s’attaquer à une licence de Sciences politiques et découvrir le stand up américain. Une révélation artistique, puis tout s’enchaine très vite ; radio, télévision, et le voilà avec un nouveau spectacle « Guillermo a un bon fond » au théâtre au Point Virgule.

Guillermo-Guiz-3

Il y raconte ce dont il parle le mieux, sa vie de trentenaire en quête de réponse sur l’existence. Laissant de côté toute superficialité, il dépeint de manière crue, parfois absurde, toujours juste, le quotidien auquel chacun est confronté. Des thèmes universels (rencontre hommes-femmes ; sorties entre potes) aux sujets sociétaux comme le terrorisme ou la pédophilie. Lui même se rappelle sa jeunesse à Molanbeek en Belgique (cible des attaques terroristes) non sans dérision : « Mon pays est assimilé au terrorisme alors qu’on a des pédophiles merveilleux ».

Guillermo-Guiz-1

Guillermo ne s’épargne rien et se permet même quelques vannes salaces lorsqu’il s’agit de parler des femmes ou de raconter les déboires de ses premières relations sexuelles, avec la complicité d’un public conquit. Il faut dire que ce dernier ne manque pas d’être sollicité par l’humoriste qui s’amuse –avec bienveillance – de leurs réactions. Il faut voir comment il rebondit avec habilité sur les interventions de ses spectateurs.

Un spectacle efficace pour un humoriste à suivre dès maintenant et pendant qu’il est encore temps, dans une salle intimiste qui a vu naitre les plus grands.


Guillermo Guiz a un bon fond
Les mercredis à 21 h 15, au Point-Virgule (Paris, 4e).

Retrouvez sa chronique La Drôle d’humeur de Guillermo Guiz, le vendredi à 11 h 20 sur France Inter.

PDF24    Send article as PDF