3ème édition du Longines Paris Eiffel Jumping

0
294

Les 1er, 2 et 3 Juillet 2016 se déroulera la 3ème édition du Longines Paris Eiffel Jumping. L’évènement est la dixième des quinze étapes du Longines Global Champions Tour, qui réunit les meilleurs cavaliers pour des évènements dans différentes villes du monde pour un grand moment de sport.

Les années précédentes, le jumping parisien prenait place sur le champ de mars. Cette année, le site déménage pour la plaine de Bagatelle, ce qui offre plus de place pour une carrière et un paddock plus grands, et pour accueillir les 250 chevaux qui participeront aux compétitions. Cela donne également la possibilité d’augmenter la taille des tribunes, et de former un village éphémère, proposant des produits autour de l’équitation et des stands gastronomiques par exemple. Depuis trois ans, une place importante est donnée à l’assurance de l’origine et de la fraîcheur des aliments proposés.

Les trois jours de compétition sont ouverts à tous. Les tribunes sont partagées entre des places réservées payantes et des places gratuites, plus nombreuses cette année que pour les éditions précédentes.

Présent à la conférence de presse qui s’est déroulée le mardi 24 mai au restaurant du Musée de l’Homme, Juan-Carlos Capelli – vice-président de Longines – représente la célèbre marque de montres, sponsor officiel de compétitions équestres, entre autres sports. Il représente l’association du sport de haut niveau, au glamour et à l’élégance. Parmi les autres partenaires des sports équestres et particulièrement de cet événement parisien, la fédération française d’équitation, la chaîne de télévision Equidia, la radio RMC, la mairie de Paris…

L’objectif cette année est de se faire une place au milieu de l’Euro de foot, et d’étendre le public. Pour cela, des moyens de communication plus larges ont été déployés. Dans cette optique de promotion, Guillaume Canet, l’acteur et cavalier français, était présent à la conférence de presse. Il insiste sur ce rôle de promotion, sur le modèle de Jean Rochefort, et sur la chance qu’il a de pouvoir côtoyer les cavaliers professionnels, ses idoles.

People enjoy the show of La Garde Republicaine

À ses côtés, Pénélope Leprévost et Roger-Yves Bost, représentants les cavaliers français et mondiaux qui seront présents pour l’occasion. Tous trois prônent ce sport d’humilité. Guillaume Canet conclu son apparition en disant que « les cavaliers méritent d’être aussi connus, respectés et payés que les footballeurs ».

L’édition de cette année est l’occasion pour les cavaliers et les chevaux de s’entraîner pour les jeux olympiques de Rio qui se dérouleront le mois suivant. Justement, le chef de piste du Jumping fera également les parcours des Jeux Olympiques de Rio. C’est aussi l’occasion pour les cavaliers de mieux comprendre son fonctionnement et ses conceptions.

L’édition de l’année prochaine donnera à la ville de Paris l’opportunité de rayonner et de prouver à nouveau son attachement au sport, pour sa candidature pour accueillir les Jeux Olympiques de 2024.

Bertram Allen on Romanov
Bertram Allen on Romanov

Le week-end de juillet accueillera un certain nombre d’épreuves 1* et 5*. Entre autres, un record de saut en hauteur (le record à battre est de 2m05) et le Grand Prix du Longines Global Champions Tour. Mais aussi, une épreuve pour les enfants et un spectacle.

Cette année instaure un nouveau concept : le Eiffel Sunday. Le dernier jour, les parcours seront composés d’obstacles faits par un architecte, sautés par les cavaliers une étoile et cinq étoiles – dans des épreuves différentes, et les obstacles seront vendus aux enchères, dont l’argent récolté sera reversé à l’association La Bonne Étoile, présidée par Laeticia Hallyday et Hélène Darroze.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here