Les jurés du Prix Wepler – Fondation La Poste viennent de dévoiler treize livres pour leur première sélection. Résultat le 11 novembre à la brasserie Wepler.

Pour cette 22ème édition du Prix Wepler- Fondation La Poste, les organisateurs ont décidé de maintenir l’action qui les différencie largement des autres prix littéraires : renouveler intégralement le jury, mixer lecteurs et professionnels, maintenir son indépendance et son engagement. Cette année, le prix souhaite mettre en valeur une diversité d’auteurs et d’éditeurs et espère contribuer à l’émergence d’un sujet dans l’histoire contemporaine de la littérature.

Le jury est composé pour cette 22ème édition de Léonard Billot, journaliste (Les Inrocks, France Inter), Giliane Cochart, lectrice (professeur de lettres modernes), Dominique Colson, lecteur (directeur artistique, direction de la communication, La Poste), Murielle Couret, lectrice (détenue au centre pénitentiaire de Rennes), Laure Defiolles, lectrice, Irina Flament, lectrice (attachée à la direction de la Dramaturgie, Edition et Communication de l’Opéra national de Paris), Jessica Franck, lectrice (consultante RH et organisation), Philippe Guazzo et Léopoldine Raynal, libraires, Mathilde Serrell, journaliste (France Culture), Marie-Rose Guarniéri, fondatrice du prix Wepler-Fondation La Poste et Elizabeth Sanchez, secrétaire générale du prix Wepler-Fondation La Poste.

Le prix sera remis le 11 novembre à la Brasserie Wepler, place Clichy à Paris. Le lauréat recevra 10 000 euros et l’auteur distingué par une mention spéciale 3 000 euros grâce à la Fondation La Poste, la brasserie Wepler et la librairie des Abesses.

La sélection :

  • L’arbre d’obéissance, Joël Baqué (P.O.L)
  • Les grands cerfs, Claudie Hunzinger (Grasset)
  • Chroniques d’une station-service, Alexandre Labruffe (Verticales)
  • Querelle, Kevin Lambert (Le Nouvel Attila)
  • La tentation, Luc Lang (Stock)
  • Francis Rissin, Martin Mongin (Tusitala)
  • Forêt-Furieuse, Sylvain Pattieu (Le Rouerge/ La Brune)
  • Avant que j’oublie, Anne Pauly (Verdier)
  • Trismus, Matthieu Peck (Bartillat)
  • Le Monde horizontal, Bruno Remaury (Corti)
  • Les échappées, Lucie Taïeb (Editions de l’Ogre)
  • Et l’ombre emporte ses voyageurs, Marin Tince (Seuil)
  • Tous tes enfants dispersés, Beata Umubyeyi-Mairesse (Autrement)

L’année dernière, le jury avait récompensé Nathalie Léger pour son ouvrage La Robe Blanche paru aux éditions P.OL.