Pour sa nouvelle campagne automne-hiver 2016 « When the attitude is genetic », Sisley raconte l’histoire d’une entente absolue autour d’un duo mère-fille en totale symbiose. Yasmin Le Bon et sa fille ainée Amber incarnent la modernité, à la vie rock & glamour, bercée entre la mode et la musique. Zoom sur une collection féline.

Pour la nouvelle campagne de Sisley, la super­mo­dèle des années 1990 Yasmin Le Bon revient sur le devant de la scène et partage la tête d’affiche avec sa fille Amber. Deux femmes magnifiques se confient, parlent, et regardent la caméra. On pourrait presque penser qu’elles ont le même âge, mais elles sont en réalité mère et fille. Immortalisé par le photographe et metteur en scène italien, Fran­cesco Carroz­zini, ce tandem insolite sublime la beauté de Yasmin pour mieux révéler la fraîcheur d’Amber.

La femme Sisley

Plus qu’une simple relation entre une mère et sa fille, Sisley met aujourd’hui en scène un duo lié par deux passions communes : la mode et la musique. Top model depuis le début des années 80, mannequin-égérie aimé des plus grands stylistes, first lady des couvertures, Yasmin Parvaneh Le Bon affiche une personnalité à la fois déterminée et timide mais toujours contemporaine. On lui doit la célèbre phrase : « Il va falloir qu’ils m’enterrent pour que j’arrête. ». Sa fille, Amber, âgée de 27 ans est une mannequin, it-girl à la beauté recherchée du nouveau millénaire. Passionnée d’art, de photographie, et de musique, élancée et naturellement élégante, sa personnalité fraîche et spontanée lui a permis d’échapper au stéréotype habituellement associé aux enfants des stars.

Ce sont deux femmes fortes mais à la fois romantiques. Sexy, tout en gardant leur indépendance. Pleines de charme et savamment urbaines : elles illustrent parfaitement la féminité de la femme Sisley. Il nous est donc facile d’imaginer qu’Amber puise dans la garde-robe de sa mère.

Une attitude

La marque de prêt-à-porter a confié la réalisation de la campagne au photographe et réalisateur italien Francesco Carrozzini. Les clichés présentent la mère et la fille fixant l’objectif dans un intérieur cosy et lumineux, assises sur un tapis ou un fauteuil créateur, portant des tenues urbaines mais chic, un brin sexy. Sur fond d’un papier peint psyché­dé­lique d’inspiration seven­ties, les deux femmes réin­ter­prètent le vestiaire automnal Sisley : panta­lon noir à fines rayures blanches, porté sur une blouse largement déboutonnée, manteau col smoking assorti, un top tout en transparence, dans un jean savamment troué, le blazer all white, le jean cropped… Une collection de pièces fortes s’inspirant de l’univers de l’art et de la nature sauvage, raffinée mais toujours avant-gardiste. Plus qu’un vestiaire, une atti­tude, féline, qu’incarne à la perfection le top iconique et sa fille tout en crinière rose bonbon.

Naturellement, il s’agit avant tout d’une aventure musicale et d’une « trace » génétique. Simon le Bon, époux de Yasmin depuis 1985, père d’Amber, n’était autre que le leader du groupe iconique des Duran Duran, un spécialiste de la vie rock and roll. Une empreinte musi­cale qui imprègne l’esprit de cette nouvelle campagne, à leurs attitudes qui ne se conforment pas aux clichés. C’est une question d’ADN, d’émotions, d’expérience, mais une chose est évidente : Yasmin et Amber sont le portrait des femmes d’aujourd’hui, fluides, possédant le « Sisley factor ». Cool et intemporelles, c’est ce qu’on appelle « l’attitude ».

Alors, du chic à la musique il n’y a qu’un pas… Rendez-vous sur www.sisley.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here