Breaking news : c’est bientôt Noël ! Oui, oui, c’est THE info qu’il ne faut pas manquer !(IRONIE). Et en cette période de fête, je vous propose un calendrier de l’avent 24 jours, 24 films, un film par jour donc. (OUF LE COMPTE EST BON !)

 J-13 : À couteaux tirés de Rian Johnson

Sortie, le 27 novembre dernier, ce thriller est à voir absolument.

Harlan Thrombey est un auteur de polar à succès. Entouré de sa famille il dirige un empire très lucratif. À l’occasion de ses 85 ans, une grande fête est donnée en son honneur tout se passe pour le mieux possible quand une famille est entièrement réunie. Sauf qu’au petit matin, il est retrouvé mort égorgé dans son bureau.

Comme cela, l’histoire ne paraît pas très adaptée à l’humeur des fêtes de fin d’année. Sauf qu’à la manière d’un bon roman d’Agatha Christie, il n’y a pas de mauvais moment pour aller voir ce film.

Un casting aux petits oignons 

Jamie Lee Curtis, Chris Evans, Christopher Plummer, Daniel Craig, toutes les générations d’acteurs sont regroupés, mais aussi tous les styles. Les deux héros de films d’aventures troquent leurs costumes pour beaucoup plus de sobriété. Et cela fait du bien car caché derrière leur apanages habituels ont avait presque oublié qu’ils étaient de bons acteurs. Daniel Craig incarne un Hercule Poirot américain nommé Benoit Blanc. Sa charge est de découvrir si l’homme est bel est bien mort d’un suicide. (PAS DE SPOILER)

Un hommage aux polars écrits et aux films

Pas de surprises, le polar fonctionne. Encore faut-il que la chute ne soit pas trop évidente, pour les plus, enquêteurs d’entre vous. Pas de risque avec ce film. On commence à entrevoir la solution que dans le dernier tiré du film. Entrecouper de flash-back et de gags fins, c’est un vrai divertissement qui peut se voir et peut-être même se revoir.