Un nouveau voyage avec Victoria Hislop nous attend. Son roman  » le fil des souvenirs » nous avait entraîné dans la Thessalonique du début du siècle tandis que celui-ci nous plonge dans la dictature franquiste.

Sonia vit à Londres dans une somptueuse maison avec son mari. Elle décide de se rendre à Grenade pour l’anniversaire d’une amie. Là, elles s’inscrivent à un cours de danse dans le but de découvrir la culture du pays.

Sonia ne connait rien de l’histoire de la ville mais une simple conversation avec le gérant du café El Barril la transporte dans la terrible histoire de la cité de Garcia Lorca. Soixante-dix ans plus tôt, le café appartenait aux Ramirez, une famille composée de 3 frères qui vouaient un culte à leur plus jeune sœur, Mercedes, passionnée de danse. Mais lorsque l’Espagne sombre dans la guerre civile, chaque membre de la famille est dispersé.Happée par le récit que lui fait le gérant du café, Sonia voit le cours de sa vie changer malgré elle.

Comme elle sait si bien le faire, Victoria Hislop mélange Histoire et romance. Un beau roman qui nous plonge dans une période de l’Espagne encore trop peu connue.

edgw

Une dernière danse, Victoria Hislop, Edition Les Escales, 21,90 euros.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here