Pour les petits ? Pas uniquement !
Que vous ayez des enfants, des nièces, des petits cousins ou même pour vous, nous vous proposons des sélections jeunesses pour renouer avec votre âme d’enfant !

Des vacances timbrées de Mathilde Poncet

Vous vous souvenez des cartes postales qu’on envoyait à nos parents ou nos grands-parents en colonie de vacances ? C’est la forme que prend cet album de Mathilde Poncet. La jeune Alice part en colonie et écrit ses folles aventures à sa grand-mère.

Alors qu’elle raconte ses activités à sa grand-mère, les dessins qui accompagnent ses mots se transforment en conte de fées. Les personnages avec Alice sont des animaux, des créatures magiques, un château et un gros dragon. Pour illustrer ces vacances, cette fabuleuse colonie de vacances, Mathilde Poncet fait appel au monde imaginaire et fantastique.

Un album aux couleurs chatoyantes, on y trouve des petites références dans les dessins, qui nous rappelle avec délices les vacances enfants.

« Des vacances timbrées », Mathilde Poncet, Les fourmis rouges, à partir de 4 ans, 17,90€

Une musique pour Madame Lune de Philip C. Stead et Erin E. Stead

La jeune Harriet Henry désire jouer du violoncelle mais pour elle-même. Alors elle s’invente un lieu à elle, chaud et douillet, où elle pourra jouer en toute tranquillité. Mais alors se produit l’impossible, en lançant sa tasse de thé voilà que la lune se décroche…

Harriet et la Lune s’embarquent dans un périple pour qu’elle retourne flamboyer dans le ciel et qu’Harriet continue à jouer. Cet album parle des rêves et d’espoir, mais aussi de faire face à sa timidité, Harriet aide la Lune à réaliser ses rêves alors est-ce que la jeune Harriet trouvera elle aussi ce courage ? Le crayonné et les couleurs froides qui évoquent la nuit apportent à cet album la mélodie qu’on peut deviner en fond.

Un doux album sur la possibilité de réussir, sur la réalisation de ses rêves et sur une amitié improbable.

« Une musique pour Madame Lune », Philip C. Stead et Erin E. Stead (traduit par Christiane Duchesne), Editions D’Eux, à partir de 3 ans, 18€

Ce que te souffle le vent de Britta Teckentrup

« Il fait beau va jouer dehors » , cette invitation que nous donnaient nos parents, c’est aussi celle de cet album. Au fil des pages, on découvre le monde, la nature et ses merveilles, à travers les yeux des enfants.

Ce que nous souffle ce vent, c’est à la fois une ode à l’écologie mais aussi au vivre ensemble. On passe de paysage en paysage dans cet album pour faire comprendre et montrer aux plus jeunes la beauté du monde. Une manière de retrouver la nature et de la montrer sous son plus beau jour grâce à des couleurs chatoyantes. Le dessin ressemble parfois à un collage ou bien à de la peinture à l’éponge mais toujours très coloré.

Un album qui retient notre attention autant par ses couleurs que par son message écologique.

« Ce que te souffles le vent », Britta Teckentrup (traduit par Emmmanuelle Kecir Lepetit), Editions Larousse Jeunesse, 12,90€