Depuis le 16 septembre 2016, la Casino de Paris accueille le spectacle Timéo qui mêle comédie musicale et arts du cirque. Une « circomédie musicale » qui ravira les petits, et certains grands.

Le spectacle Timéo raconte l’histoire d’un jeune garçon paraplégique prêt à tout pour réaliser son rêve : devenir artiste de cirque. Lorsqu’il entend que le cirque Diabolo s’installe en ville, il se précipite pour rencontrer son idole : Melody Swann, la star de la troupe. Or, Timéo apprend vite que Melody a disparu. Avec l’aide de tous les artistes du cirque Diabolo, le jeune garçon va mener l’enquête pour retrouver la belle acrobate et peut-être réaliser son rêve : se faire une place sous le feu des projecteurs.

Un spectacle sur la différence

L’arrivée de Timéo au cirque Diabolo est l’occasion pour le spectateur de découvrir une galerie de personnages hauts en couleurs, des clowns Pile et Face à la tendre Lilou, en passant par le magicien Illuzio ou la dresseuse de chiens Dahlia, sans oublier Mr Loyal et le duo de trapézistes Tarzanov. Pour incarner tous ces rôles exigeants, la production a fait appel à des artistes polyvalents. Certains sont bien connus des fans de comédie musicale, comme Mickelangelo Loconte (Mozart, l’Opéra Rock), James Noah (Sister Act, Madiba) ou Djamel Mehnane (Grease), et les amateurs de radio-crochets retrouveront Véronick Sévère et Jérémy Charvet (The Voice), ainsi que Simon Heulle, (La France a un Incroyable Talent).

Tout ce beau monde est réuni sous la houlette d’Alex Goude, un enfant de la télé qui réalise aujourd’hui la mise en scène de ce spectacle qu’il prépare depuis plusieurs années avec l’auteur Jean-Jacques Thibaud et le compositeur Julien Vallespi : « Je suis tombé amoureux fou de cette histoire universelle, transgénérationnelle et merveilleuse. (…) Jamais un projet ne m’avait autant tenu à cœur et le voir aujourd’hui se réaliser me rend fou de joie. » Le projet d’Alex Goude prend une autre dimension lorsqu’il confie le rôle-titre à Mathias Raumet, un adolescent devenu paraplégique à l’âge de 14 ans, alors qu’il rêvait de devenir comédien. Troublante mise en abyme, le spectacle Timéo est aussi une consécration pour le jeune artiste, qui partage son rôle avec le talentueux Benjamin Maytraud, atteint lui aussi d’un handicap plus léger (tremblement essentiel).

https://www.youtube.com/watch?v=rZ81rv4Z_ho&feature=youtu.be

Un spectacle de qualité…avec quelques défauts

Dans un décor virtuel mêlant gadgets et effets spéciaux, le spectacle Timéo est un vrai régal pour les yeux, notamment ceux des plus jeunes. Car si l’on s’émerveille devant cette débauche de lumières et de couleurs, les chansons, elles, ont dû mal à séduire. A la décharge des interprètes, il est difficile de chanter suspendu à un trapèze la tête en bas, mais le sous-mixage des voix n’aident pas à comprendre les textes, presque inaudibles, couverts par la musique.

S’il y en a pour tous les goûts musicaux ou presque (pop, électro, reggae, variété), on regrette qu’il n’y ait pas de moments plus sobres et intimistes, qui laisseraient plus de place aux voix et à l’interprétation des artistes. Certains numéros sont épatants, d’autres le sont beaucoup moins. Le scénario a parfois du mal à ne pas tomber dans une certaine niaiserie, écueil difficile à éviter lorsque l’on s’empare d’un tel thème. Néanmoins, on passe devant Timéo un moment plaisant. Les enfants feront aisément abstraction des quelques défauts de ce show pétillant, et repartiront en ayant bien compris qu’ « être différent, c’est normal », la morale de cette fable circassienne sympathique.

Rendez-vous au Casino de Paris pour découvrir en famille le spectacle Timéo, du 16/09/2016 au 08/01/2017.

Site officiel / FB / Twitter

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here