Le jury du prix Femina a annoncé mercredi 11 septembre deux listes comprenant 16 romans français et 11 romans étrangers.

25 romans en lice pour le Prix Femina 2019 ! Les jurés du prix viennent de dévoiler leur première sélection. Si plusieurs titres sélectionnés par le Goncourt ou le Renaudot comme Natacha Appanah, Karine Tuil ou Anne Pauly, d’autres livres absents des prix littéraires émergent comme celui d’Alexis Raougneau, Opus 77, ou d’Isabelle Desesquelles, Unpur, sélectionnée pour la deuxième année consécutive.

Du côté des étrangers, les éditions Sous-Sol réussissent à placer deux titres don’t Ordesa de Manuel Vilas, aussi présent sur la liste du Médicis et la sélection France Inter – Le JDD. On note aussi la présence de Bleuets de Maggie Nelson, la Fracture de Nina Allan ou encore La Fabrique des salauds de Chris Kraus.

Le jury du Prix Femina, présidé cette année par Camille Laurens, se compose d’Evelyne Bloch-Dano, Claire Gallois, Anne-Marie Garat, Paula Jacques, Christine Jordis, Mona Ozouf, Josyane Savigneau et Chantal Thomas. Les prochaines sélections auront lieu les 8 et 23 octobre. Le prix sera quant à lui remis le 5 novembre prochain.

Romans français

Romans étrangers

  • La fracture, Nina Allan (Tristram)
  • Je ne reverrai plus le monde, Ahmet Altan (Actes Sud)
  • Borgo Vecchio, Giosuè Calaciura (Notabilia)
  • Le grand royaume des ombres, Arno Geiger (Gallimard)
  • La fabrique des salauds, Chris Kraus (Belfond)
  • Les hommes d’août, Sergueï Lebedev (Verdier)
  • Bleuets, Maggie Nelson (Sous-Sol)
  • L’ami, Sigrid Nunez  (Stock)
  • Girl, Edna O’Brien  (Sabine Wespieser)
  • Appia, Paolo Rumiz (Arthaud)
  • Ordesa, Manuel Vilas (Sous-Sol)

L’année dernière, le prix exclusivement féminin avait couronné Philippe Lançon pour Le Lambeau, Alice McDermott avait reçu le prix Fémina du roman étranger pour son livre La neuvième heure et Elisabeth de Fontenay, le Femina Essai pour Gaspard de la nuit.

Mise à jour : 11 octobre

Romans français

Romans étrangers

  • Je ne reverrai plus le monde, Ahmet Altan (Actes Sud)
  • Borgo Vecchio, Giosuè Calaciura (Notabilia)
  • Le cœur de l’Angleterre, Jonathan Coe (Gallimard)
  • Ordinary people, Diana Evans (Globe)
  • Le grand royaume des ombres, Arno Geiger (Gallimard)
  • La fabrique des salauds, Chris Kraus (Belfond)
  • L’ami, Sigrid Nunez (Stock)
  • Girl, Edna O’Brien (Sabine Wespieser)
  • Appia, Paolo Rumiz (Arthaud)
  • Ordesa, Manuel Vilas (Sous-Sol)

Essais

  • Vagabondes, voleuses, vicieuses: adolescentes sous contrôle, de la Libération à la libération sexuelle, Véronique Blanchard (François Bourin)
  • La Bruyère, portrait de nous-mêmes, Jean-Michel Delacomptée (Robert Laffont)
  • La fabrique du crétin digital : les dangers des écrans pour nos enfants, Michel Desmurget (Seuil)
  • L’usage du vide : essai sur l’intelligence de l’action, de l’Europe à la Chine, Romain Graziani (Gallimard)
  • La solitude Caravage, Yannick Haenel (Fayard)
  • La langue confisquée: lire Victor Klemperer aujourd’hui, Frédéric Joly (Premier Parallèle)
  • Giono, Furioso, Emmanuelle Lambert (Stock)
  • Débuter, comment c’est: entrer en littérature de Bertrand Leclair (« Agora », Pocket)
  • J’ai oublié, Bulle Ogier avec Anne Diatkine (Seuil)
  • De cendres et de braises : voix et histoires d’une banlieue populaire, Manon Ott (Anamosa)
  • Sur la route du Danube, Emmanuel Ruben (Rivages)
  • Arpenter le paysage : poètes, géographes et montagnards, Martin de la Soudière (Anamosa)
  • La fabrique de l’écrivain national : entre littérature et politique, Anne-Marie Thiesse (Gallimard)

Mise à jour du 23 octobre

Romans français

  • Un dimanche à Ville-d’Avray de Dominique Barbéris (Arléa)
  • Scrabble de Michael Ferrier (Mercure de France)
  • La tentation de Luc Lang (Stock)
  • Par les routes de Sylvain Prudhomme (Gallimard)
  • Opus 77 d’Alexis Ragougneau (Viviane Hamy)
  • Eden de Monica Sabolo (Gallimard)

Romans étrangers

Essais

  • La Bruyère, portrait de nous-mêmes de Jean-Michel Delacomptée (Robert Laffont)
  • La fabrique du crétin digital : les dangers des écrans pour nos enfants de Michel Desmurget (Seuil)
  • L’usage du vide : essai sur l’intelligence de l’action, de l’Europe à la Chine de Romain Graziani (Gallimard)
  • La langue confisquée: lire Victor Klemperer aujourd’hui de Frédéric Joly (Premier Parallèle)
  • Giono, Furioso d’Emmanuelle Lambert (Stock)
  • Débuter, comment c’est: entrer en littérature de Bertrand Leclair (« Agora », Pocket)
  • J’ai oublié de Bulle Ogier avec Anne Diatkine (Seuil)
  • Arpenter le paysage : poètes, géographes et montagnards de Martin de la Soudière (Anamosa)
  • La fabrique de l’écrivain national : entre littérature et politique d’Anne-Marie Thiesse (Gallimard)

Mise à jour du 5 novembre : Sylvain Prudhomme remporte le prix Fémina 2019 pour Par les routes ; celui du meilleur roman étranger revient à Manuel Vilas pour Ordesa, et les jurés ont décidé de récompenser Edna O’Brien et Girl pour toute sa carrière.