Lundi 12 juillet, le jury du prix de la Vocation 2021 a dévoilé les sept romans signés par de jeunes écrivain.es âgé.es entre 18 et 30 ans.

Créé en 1976 par la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet, le prix de la Vocation est destiné à faire connaître un.e jeune romancier.e “d’expression française” âgé.e de 18 à 30 ans. 

Cette année, le jury est composé de Kaouther Adimi, Jean-Luc Barré, Anne de la Baume, Alain Germain, Christophe Ono-dit-Biot, Erik Orsenna, Philippe Taquet, Emilie de Turckheim ainsi que de quatre blogueuses : Le Domaine de Squirelito, La Cause Littéraire, Mots pour mots et Domi C Lire.

La sélection :

  • Toni tout court, Shane Haddad (Editions P.O.L)
  • La Belle est la Bête, Floriane Joseph, (Editions Belles Lettres Frison Roche)
  • Mise à feu, Clara Ysé (Editions Grasset)
  • La riposte, Jean-François Hardy (Editions Plon)
  • Les confluents, Anne-Lise Avril (Editions Julliard)
  • Les douces, Judith Da Costa Rosa (Editions Grasset)
  • Mon mari, Maud Ventura (Editions L’Iconoclaste)

Mise à jour : la seconde sélection : 

  • Mise à feu, Clara Ysé (Editions Grasset)
  • Les confluents, Anne-Lise Avril (Editions Julliard)
  • Mon mari, Maud Ventura (Editions L’Iconoclaste)

Doté de 10 000 euros, le prix sera remis en septembre.

L’année dernière, le jury avait récompensé Salomé Berlemont-Gilles pour son roman Le premier qui tombera paru chez Grasset.