IMG_4382-1432828915

               Si le coeur de Baptiste W. Hamon a longtemps balancé entre la France et le Texas, entre la poésie et le songwriting, entre la chanson française et le folk ; le temps change parfois les hésitations en un bel équilibre et Hamon a trouvé, à force de voyages et d’écriture, un style bien à lui qui surprend et intrigue.

              Auteur, compositeur, interprète, Baptiste W. Hamon chante avec une de ces voix éraillées et caverneuses, un grain désuètes, qui rappellent Townes Van Zandt ou Johnny Cash. Nourri de mélancolie parisienne et du soleil texan, c’est après une carrière de songwriter qu’il choisit  la langue française pour essaimer des textes à la fois narratifs et poétiques sur les mélodies qu’il compose. Son timbre de voix évoque Reggiani, sa diction Dominique A, sa jeunesse et son lyrisme le rapprochent des très talentueux Feu! Chatterton. Mais à quoi bon chercher un double : Hamon a un truc bien à lui, et c’est en frôlant la folk et la country qu’il suscite – en français- le frisson. Son premier EP, « Quitter l’enfance » est sorti en septembre 2014 et s’est vu, dans la foulée, suivre d’un second en mars : « Ballade d’Alan Seeger,« , épopée folk inspirée des souvenirs de guerre de son arrière grand-père.

              La chance semble sourire à ce jeune homme à la moustache et aux yeux clairs : après une tournée en France et aux Etats-Unis au printemps 2015, il accède en finale au prix Moustaki et gagne sa place parmi les quinze finalistes des Inrock Labs. Après un live aux Francofolies de Montréal, il se produira à La Rochelle cet été, et c’est accrochés à ses lèvres, dans la pénombre du soir que l’on écoutera ses chansons comme autant d’histoires d’Amour et d’Amérique, « d’enfance que l’on quitte », et de vie qui « est belle », définitivement belle.

« Si des roses dans le ciel s’envolaient chaque soir,
Quand nos paroles s’éteignent dans le noir,
Si nos bouches silencieuses s’ouvraient comme un feu,
Peut-être que nous serions heureux. »

Peut-être que nous serions heureux, in Quitter l’enfance, 2014

Pour soutenir son projet et aider à financer son prochain clip : cliquer ici.

https://www.youtube.com/watch?v=kfNJDGvsYAU

10947338_784218238365602_7734320666378990073_n

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here