Wendy, 13 ans, habite à Brooklyn, avec son petit frère Louis, son beau-père et sa mère. Le 11 septembre 2001, son monde s’écroule, sa mère part travailler, mais ne reviendra jamais. Jour après jour, l’espoir disparaît à mesure que les affichettes « disparue » se décollent. Mais les événements la conduiront en Californie, chez son père biologique, qu’elle connaît à peine. Elle délaissera très rapidement l’école, partant à la découverte du monde qui l’entoure. Entre une adolescente tout juste mère, un libraire, et son fils autiste, un jeune marginal à la recherche de son frère, elle y fera d’étonnantes rencontres.

Revivre pour continuer à vivre

« Sa mère adorait les comédies musicales, les grosses productions à l’ancienne. A Cedar Falls, Iowa, où elle avait grandi, le seul spectacle qu’elle pouvait voir était le gala annuel du Lions Club. Mais une fois, à la télévision, ils avaient eu le droit à la vraie version Broadway de Peter Pan, avec Mary Martin dans le rôle de Peter ». D’une plume sensible, Joyce Maynard évoque avec brio la perte d’un être cher. Le lecteur est confronté à la lente et terrible prise de conscience de la jeune fille et de sa famille. Leurs tentatives pour continuer à vivre. Pour avancer, l’adolescente, sans repères, tente d’instaurer ces « règles d’usage » que sa mère mettait en place, dans leur foyer, déjà en recomposition.

« Qui savait à quoi était censée ressembler une jeune fille qui a eu une mère pendant treize ans de sa vie, et qui tout à coup, un beau jour, n’en a plus ? Maintenant qu’elle était cette jeune fille-là, elle connaissait la réponse ». Alors que durant les premiers jours, les « règles d’usage » sont décrites avec justesse, le roman prend un tournant lorsque la jeune fille part en Californie. Joyce Maynard dresse le portrait d’une jeune adolescente moderne, libre et perdue, confrontée à la dureté du monde dans lequel elle évolue.

La romancière signe un roman sur le deuil, mais aussi sur le passage à l’âge adulte, la famille et la renaissance après un événement marquant.

couv-joyce-maynard-les-regles-dusage

Les règles d’usage, Joyce Maynard, Edition Philippe Rey, 22 euros

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here