Publié en 2005 et devenu un best-seller, « L’attentat » de Yasmina Khadra est aujourd’hui dans les salles de cinéma.

L'attentat, un film de  © DR. Tous les droits réservés.
L’attentat, un film de Ziad Doueiri
© DR. Tous les droits réservés.

Après une longue absence, le réalisateur libanais Ziad Doueiri revient avec le film « L’attentat » adapté du best-seller de Yasmina Khadra, romancier algérien, publié en 2005. C’est l’histoire d’Amine Jaafari (Ali Suliman), chirurgien israélien réputé, d’origine palestinienne. En plein Tel-Aviv, une bombe explose. Les premiers blessés sont emmenés à l’hôpital et le docteur Jaafari est au premier rang pour les soigner. Alors qu’il rentre épuisé à son domicile, l’hôpital l’appelle pour l’informer que le corps de sa femme est parmi les victimes. Les policiers lui apprendront qu’elle vient d’être identifiée comme responsable de l’attentat. Il refuse de croire que l’être qu’il aime et avec qui il a passé plus de 15 ans de sa vie est en fait une kamikaze. Malgré ses certitudes, il découvre peu de temps après que celle qui a fait exploser la bombe n’est autre que sa propre femme palestinienne.

Malgré les indices que détient la police, l’enquête n’avance pas et Amine ne comprends toujours pas comment sa femme a pu tuer des innocents. Il décide alors de mener sa propre enquête en solitaire pour comprendre les raisons qui ont poussé son épouse à se faire exploser. Celle-ci le conduit à Naplouse, dans la famille chrétienne de sa femme. Il essaye de reconstituer son périple mais surtout sa conversion au terrorisme prônée par des groupes radicaux. A mesure qu’il se rapproche, la famille a de plus en plus peur. Les pressions et les menaces ne tardent pas à viser Amine plus il se rapproche de la vérité.

L'attentat, un film de  © DR. Tous les droits réservés.
L’attentat, un film de Ziad Doueiri
© DR. Tous les droits réservés.

Le film traite d’un sujet extrêmement sensible, il se concentre principalement sur le drame humain de ce chirurgien dévasté par l’acte de son épouse. Alors d’origine palestinienne, Amine décrit son intégration dans la société israélienne comme paisible, une intégration réussie mais qui bascule après l’oeuvre de sa compagne. Ce film parle de la complexité du conflit israélo-palestinien avec délicatesse sans partis paris, qu’ils soient politiques ou religieux. Tout au long du film, le réalisateur tente de comprendre l’horreur tout en plaçant le spectateur dans la même position que son héros. Le spectateur se retrouve alors aussi démuni face au drame que vit Amine.

Dans ce film, le réalisateur Ziad Doueiri se permet de laisser Amine en vie, contrairement au livre où il décède lors d’un tir israélien sur la voiture de l’imam qui aurait endoctriné sa femme.

L'attentat, un film de  © DR. Tous les droits réservés.
L’attentat, un film de Ziad Doueiri
© DR. Tous les droits réservés.
[youtube http://www.youtube.com/watch?v=2ejKtb7ukt4&w=560&h=315]

1 COMMENT

  1. J’ai toujours un peu peur des adaptations… J’avais dévoré le bouquin! C’était si fort… Après, les critiques sont bonnes, je me laisserai sans doute tenter!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here