Mercredi 8 septembre, la 24ème édition du prix Wepler-Fondation La Poste a annoncé sa sélection composée de 12 titres. Le.a lauréat.e sera dévoilé.e le 8 novembre prochain !

Chaque année, le prix Wepler-Fondation La Poste tente “de mettre en avant une diversité d’auteurs et d’éditeurs, dont il espère contribuer à l’émergence dans l’histoire contemporaine de la littérature”.

Cette année, le jury se compose de Caroline Broué, journaliste (France Culture) ; Benoît Buquet, historien et critique d’art; Mélanie Fleury, lectrice ; Christophe Gilquin, libraire à la Librairie l’Atelier (Paris 20e) ; Laurent Le Boterve, lecteur ; Frédérique Roussel, journaliste (Libération) ; Blanche Sarfati, lectrice ; Maren Sell, lectrice et auteure ; Marie-Catherine Vacher, lectrice ; Marie-Rose Guarniéri, fondatrice du Prix Wepler-Fondation La Poste ; Elisabeth Sanchez, secrétaire générale du Prix Wepler-Fondation La Poste.

Parmi les écrivain.es retenu.es, deux seront accompagné.es par un mécénat financier : 1 000 euros pour le.a gagnant.e du prix et 3 000 euros pour la “mention spéciale” grâce à la Fondation La Poste, la brasserie Wepler et la librairie des Abbesses.

La sélection :

  • Si maintenant j’oublie mon île, Serge Airoldi (L’Antilope)
  • Comme un ciel en nous, Jakuta Alikavazovic (Stock)
  • Le Roman de Jim, Pierric Bailly (P.O.L)
  • Petites cendres ou la capture, Marie-Claire Blais (Le Seuil)
  • Mort aux girafes, Pierre Demarty (Le Tripode)
  • Rivage au rapport, Quentin Leclerc (Editions de l’Orge)
  • Un corps tropical, Philippe Marczewski (Editions inculte)
  • Ultramarins, Mariette Navarro (Quidam éditeur)
  • Hors gel, Emmanuelle Salasc (P.O.L)
  • La plus secrète mémoire des hommes, Mohamed Mbougar Sarr (Philippe Rey)
  • La semaine perpétuelle, Laura Vazquez (Editions du Sous-Sol)
  • Mahmoud ou la montée des eaux, Antoine Wauters (Verdier)

L’année dernière, le jury avait distingué Grégory Le Floch pour son ouvrage De parcourir le monde et d’y rôder, publié chez Christian Bourgois.