Dans un livre intitulé The Waiting Game, le photographe Txema Salvans a regroupé ses clichés pris pendant plusieurs années sur les routes de la Méditerranée.

© Txema Salvans . Tous les droits réservés.
© Txema Salvans .
Tous les droits réservés.

 C’était il y a huit ans. Txema Salvas, photographe espagnol, reçoit une commande d’un journal quotidien du pays. Il doit prendre en photo les prostitués dans la rue. De rues en rues, il traverse Barcelone et sa périphérie à leur recherche. Pour ne pas les brusquer, maintenir une distance propre au respect, il les photographie en majorité de loin.

© Txema Salvans . Tous les droits réservés.
© Txema Salvans .
Tous les droits réservés.

 Pour le photographe, l’intérêt du sujet ne s’arrête pas à quelques clichés pris au vol, sans lendemain. Il décide alors d’en tirer une série beaucoup plus importante et sillonne le pays pendant huit ans. De la frontière franco-espagnole au sud de l’Andalousie, il part à la rencontre de ces femmes.

© Txema Salvans . Tous les droits réservés.
© Txema Salvans .
Tous les droits réservés.

Souvent seules, elles attendent sur les bords des routes, des chemins, dans la poussière et les paysages presque désertiques. Txema Salvans explique que cette série possède une valeur documentaire, même si son parti pris est de prendre une certaine distance par rapport au sujet. En plus de photographier ces femmes de loin, il préserve totalement leur anonymat. Dans cette perspective, il commente : « Les photos se convertissent ainsi en photos paysages. Et dans ce paysage, leur présence donne une dimension tragique ».

© Txema Salvans . Tous les droits réservés.
© Txema Salvans .
Tous les droits réservés.

Si la série reprise dans The Waiting Game a été exposée lors du festival international de la photographie documentaire, à Sète jusqu’au 15 juin dernier, aucun quotidien espagnol n’a souhaité relayer le projet. La prostitution en Espagne, autorisée dans les maisons closes depuis plus de dix ans et interdite dans la rue, reste un sujet encore très politique.

© Txema Salvans . Tous les droits réservés.
© Txema Salvans .
Tous les droits réservés.
© Txema Salvans . Tous les droits réservés.
© Txema Salvans .
Tous les droits réservés.
© Txema Salvans . Tous les droits réservés.
© Txema Salvans .
Tous les droits réservés.
© Txema Salvans . Tous les droits réservés.
© Txema Salvans .
Tous les droits réservés.
© Txema Salvans . Tous les droits réservés.
© Txema Salvans .
Tous les droits réservés.
© Txema Salvans . Tous les droits réservés.
© Txema Salvans .
Tous les droits réservés.
© Txema Salvans . Tous les droits réservés.
© Txema Salvans .
Tous les droits réservés.
© Txema Salvans . Tous les droits réservés.
© Txema Salvans .
Tous les droits réservés.
© Txema Salvans . Tous les droits réservés.
© Txema Salvans .
Tous les droits réservés.
© Txema Salvans . Tous les droits réservés.
© Txema Salvans .
Tous les droits réservés.
© Txema Salvans . Tous les droits réservés.
© Txema Salvans .
Tous les droits réservés.
© Txema Salvans . Tous les droits réservés.
© Txema Salvans .
Tous les droits réservés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here