Avec son premier titre Aurore, la chanteuse Elia signe un morceau poétique à la fois sobre et intense. Nous avons voulu en savoir plus sur cette artiste de seulement 20 ans, qui ne devrait pas rester dans l’ombre très longtemps…

Elle s’est glissée dans nos oreilles au milieu d’une playlist Deezer, et nous a instantanément touchée, transportée, happée… Cette voix, c’est celle d’Elia qui, sur quelques notes de piano, nous annonce l’aurore : « Voici l’heure où les cils ne font qu’un trait / Corps entrelacés, d’autres esseulés ». Tout de suite, on se projette dans une chambre nue, encore empreinte de la chaleur des ébats de la veille… « Aurore est née d’une insomnie et d’un amour fou », nous a confié Elia.

Qui est Elia ?

A seulement 20 ans, la jeune fille est une musicienne passionnée, qui a su concilier son attrait pour le piano, la composition et l’écriture avec ses études, plutôt brillantes. Très discrète, Elia n’en dit pas trop sur sa vie personnelle et préfère s’épancher sur son travail et sa vision artistique, comme dans ce texte écrit pour accompagner la vidéo d’Aurore :

« J’aime marcher dans les rues à l’aube. Quand la ville se réveille lentement. Quand les lampadaires sont toujours allumés. Quand l’air est encore pur. Quand l’amour caresse les volets fermés de certains bâtiments. Cette heure, où chaque nuance semble rare, c’est l’aurore. C’est un seuil, où toutes les possibilités frémissent, mais où il n’en reste qu’une, celle de chanter, d’éprouver en français les rythmes de la ville. ’Aurore’ est une situation décisive, où les destins se jouent, où ma voix rencontre le regard de Jade Deshayes, dans ce clip que je me réjouis de vous livrer. »

A l’aurore d’une grande carrière

Ce premier titre livré comme un cadeau est une révélation, un morceau à la fois simple et onirique, doux et moderne, où l’émotion prime sur tout, à l’image de ce refrain sans paroles, expression d’un sentiment brut, incontrôlé. L’arrangement minimaliste s’est imposé comme une évidence à l’auteure : « Tous mes titres sont d’abord écrits au piano et ce n’est qu’après que vient la production, précise Elia. Seulement pour Aurore, je suis restée à l’étape zéro de l’arrangement. Je sentais que seule une telle  mise à nue, piano-voix, convenait à la chanson. »

Que faire alors une fois ce cadeau reçu, y’en aura-t-il d’autres ? Seront-ils aussi beaux, aussi intenses ? « Un EP arrive en été et je prépare mon prochain album. Au public de tisser les liens de ressemblance entre mes chansons et d’autres. Je peux seulement dire que je suis très influencée par Kendrick Lamar et Barbara… » Voilà une annonce qui ne fait qu’accroitre notre attente…

ELIA – © Jade Deshayes

Elia, titre Aurore disponible depuis le 8 mars 2019.
Page FB