L’Underground Football Club est un tournoi de football d’un nouveau genre, qui réunit des équipes issues d’entreprises créatives dans des endroits insolites. Untitled Magazine a pu assister à une session. Plongée au coeur de cette compétition à part entière.

Crée en 2014, l’Underground Football Club (UFC) est un tournoi de football un peu particulier. A la manière d’un tournoi de football à cinq, de nombreuses équipes s’affrontent sur des petits terrains, pour des parties de 20 min. Mais chaque équipe représente une entreprise issue d’un milieu créatif. Sur les maillots, on distingue les logos de Bangumi, la boite de production de Laurent Bon et Yann Barthès, présentateur du Petit Journal sur Canal +, le festival Calvi on the Rocks, le site internet Konbini ou encore le label français Kitsuné. Autre particularité : les équipes sont mixtes, au moins une femme doit prendre part au jeu. L’Underground Football Club tient également à organiser les tournois dans un endroit insolite : un entrepôt à St-Ouen sert de terrain de jeu pour les joueurs. Assez étonnant de prime abord mais c’est ce qui fait la particularité de la compétition.

© Cyril Coantiec
© Cyril Coantiec

L’ambiance se veut conviviale. Des DJ’s assurent la musique, des pizzas tout juste sorties du four sont en prêtes à être dégustées, des bières sont distribués (même aux joueurs, attention l’abus d’alcool est dangereux pour la santé). La compétition, sponsorisée par Adidas, permet de voir quelques stars du ballon rond et du sport venir tâter le ballon. Les handballeurs Luka Karabatic et Xavier Barachet, le Gwladys Epangue, les anciens footballeurs Vikash Dhorasoo et Sylvain Wiltord font partie des guests que l’on peut rencontrer à l’Underground Football Club.

© Cyril Coantiec
© Cyril Coantiec

Organisée par l’agence Dcontract, fondé par Rod Reynolds, l’Underground Football Club grandit d’année en année. Pour sa troisième année d’existence, l’organisation a enregistré près de 80 candidatures pour prendre part au tournoi. 20 équipes ont finalement été acceptées. Vu le succès rencontré, la compétition s’exporte en Europe, en Espagne ou en Angleterre. Pour conserver la bonne ambiance, des soirées sont organisées. L’UFC possède une résidence dans la boite de nuit parisienne Les Bains. L’idée ? Passer de bons moments avec son équipe et rencontrer de nouvelles personnes pour augmenter ses contacts. La finale, ouverte au public, se tiendra à Paris en septembre prochain. Pour s’inscrire et avoir toutes les informations sur le tournoi, rendez-vous sur le site internet de l’Underground Football Club et la page Facebook de l’événement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here