La période estival n’est pas la plus bouillonnante pour les sorties cinéma, mais en ce mois de juillet, un peu de fraicheur dans les salles obscurs, ne fait pas de mal. Au programme, de la musique, du rock, de la country et du talent

La Môme De Olivier Dahan – disponible sur Netflix à partir du 1er juillet

Pour ce mois dédié à la musique et aux femmes quoi de mieux que de commencer par réviser nos classiques avec une figure emblématique de la culture musicale française, Edith Piaf. Le film La Môme est disponible sur Netflix actuellement, l’occasion de voir ou de revoir le film qui a ouvert la route d’Hollywood à Marion Cotillard (Oscar de la Meilleure Actrice en 2008).

Haut les filles de François Armanet – sortie le 3 juillet 2019

Pour l’été, quoi de mieux comme programme, que de s’assumer, en tant que femme, que porte parole d’une génération et de faire entendre sa voix. Elles, elles en ont une belles de voix, Imany, Camélia Jordana, Jeanne Added, Jehnny Beth, Brigitte Fontaine, Lou Doillon, Charlotte Gainsbourg, Françoise Hardy se mêlent et s’entremêlent pour nous parler d’une révolution, de leur révolution : Le Rock. Un documentaire, à consommer sans modération.

 

Yesterday de Danny Boyle – sortie le 3 juillet

Et si les Beatles n’avaient jamais existé… Le monde serait un beau moins beau non ? Le réalisateur de Slulmdog millionnaire (sortie en 2008) s’attaque à un monument de la chanson dans une dystopie où seul Jack Malik, interprété par Himesh Patel, se souvient des ces tubes du groupe mythique pour devenir une super star. De quoi nous donner envie de tout réécouter.

 

Wild Rose De Tom Harper – sortie le 17 juillet

À peine sortie de prison et auprès de ses enfants, la jeune Rose-Lynn Harlan (interprété par Jessie Buckley) n’a qu’une envie et un but devenir chanteuse de country à Nashville. Elle va devoir faire un choix entre ses obligations de mère et sa passion… De quoi frissonner, pleurer et avoir envie d’apprendre à danser avec des santiags.

En bonus : Her Smell de Alex Ross Perry – sortie le 17 juillet Alex Ross Perry avec la star de The Handmais Tale, Elisabeth Moss