White Girl : La jeunesse New-Yorkaise noyée sous le sexe et les drogues

0
459
WHite Girl

White Girl, le premier film d’Elizabeth Wood, dévoile sa bande-annonce explosive : abus de drogues, amours adolescentes, orgies et lendemains difficiles, White Girl promet de ne pas ménager son public.

Avec ce premier long-métrage, Elizabeth Wood a déchaîné les critiques au festival Sundance. Sulfureux et sans concession, on pourrait comparer White Girl à l’autre côté du miroir du Kids de Larry Clark : ce n’est plus un groupe de jeunes hommes que l’on suit dans les bas-fonds maladifs de New-York mais une jeune femme, Leah, qui s’empêtre avec le garçon qu’elle aime dans les filets de la drogue.

https://youtu.be/zXDr-mZkRTQ

La bande-annonce donne un aperçu assez clair du film : vie nocturne éclairée aux néons blafards, sachets de cocaïne, coups d’un soir transpirants et ivresses adolescentes… Morgan Saylor casse l’image bien propre qui lui collait à la peau depuis Homeland (elle y jouait la fille du lieutenant Brody) avec ce rôle sulfureux qui semble lui convenir à merveille. Rien de nouveau sous le soleil pourtant, puisque le film surfe sur la vague cinématographique qui s’intéressent à des groupes d’ados en manque de repère (Gang bang, The smell of us); l’esthétique, pulsée aux néons, échanges corporels, et gros plans langoureux ne renouvelle pas le genre non plus. Le film suscite pourtant l’intérêt pour sa brutalité et sa crudité, que l’on retrouvera sur les écrans à partir du 26 août aux Etats-Unis. Quant à nous, il faudra encore attendre quelques mois pour espérer une date de sortie.

116899.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here