Après la sortie de l’album Panorama et de son film Je ne sais pas si c’est tout le monde, place à la scène pour Vincent Delerm. Et c’est dans la salle de la Cigale que le chanteur a donné rendez-vous à son public parisien pour 15 soirées. Nous étions à l’une d’entre elles. 

Acclamés par la presse, l’album Panorama et le premier film de Vincent Delerm, Je ne sais pas si c’est tout le monde, étaient attendus par les fans depuis la très belle tournée A Présent en 2017 qui était déjà passé par la Cigale, mais aussi par la Philharmonie de Paris. Il faut dire que la salle du boulevard de Rochechouart, où la grand-mère du chanteur était ouvreuse, tient une place particulière dans son coeur.

Panorama, une nouvelle page

Ce mercredi 6 novembre, comme pour le deuxième volet des trois séries de cinq concerts programmés en ce lieu intimiste, c’est la chanteuse Clou qui ouvre le bal. Sa voix cristalline, ses belles mélodies et ses textes qui font mouche emportent l’adhésion du public. Une belle découverte que cette jeune artiste qui devrait sortir son premier album en avril chez Tôt ou Tard, le label de Vincent Delerm.

Entre Vincent Frèrebeau le fondateur de Tôt ou Tard et Vincent Delerm, l’histoire a commencé au début des années 2000 avec la sortie de son premier album éponyme, lauréat de la Victoire de l’album révélation de l’année en 2003. Panorama, sorti le 18 octobre 2019, est le septième opus de Delerm dont les expérimentations musicales, scéniques et littéraires n’ont jamais cessé. La marque de l’auteur-compositeur-interprète est de raconter des histoires par petites touches, en allant chercher les détails et la beauté du quotidien, ces petits riens qui font que nous nous ressemblons tous, que nous vivons les mêmes expériences, les mêmes émotions. De cette écriture impressionniste, Delerm a basculé vers le pointillisme et l’abstraction, ne contant plus qu’à demi-mot, laissant l’auditeur recoller les morceaux pour bâtir son histoire. Les non-initiés pourront ainsi parfois se sentir exclus de ce drôle de langage à l’oeuvre dans Panorama, très bel album on s’entend, mais qui tend parfois vers la caricature delermienne tant son style est devenu unique et particulier. Toutefois, avec son immense et fidèle communauté de fans, Vincent Delerm remplit sans mal ses 15 Cigale, et l’on sait que chacun de ses spectacles emporterait l’adhésion des plus sceptiques.

Un spectacle drôle et esthétique

Vincent Delerm, passionné de cinéma et de photographie, a choisi de jouer seul en scène, mais pas si seul… Derrière lui un immense écran suggère les musiciens, aiguille notre rêverie, recréé une ambiance, amuse le public, met en scène des personnages… Parmi eux, l’actrice Clothilde Hesme ou encore (l’hilarant) Albin de la Simone. Cet écran prend toute son importance sur la chanson Panorama où défilent des extraits du film Je ne sais pas si c’est tout le monde. Et l’émotion monte tandis que l’on aperçoit les gestes d’Aloïse Sauvage, le regard d’Alain Souchon

Travaillé de bout en bout, le concert offre une réjouissante mise en abyme de Delerm bâtissant son spectacle avec humour et autodérision. Il y partage des anecdotes farfelues qui s’avèrent véridiques (sa collection de papiers de sucre), esquisse quelques pas de danse, se mue en ventriloque… On y aurait pas cru mais voir Vincent Delerm sur scène, c’est s’émouvoir bien sûr mais c’est aussi rire et chanter.

L’artiste entonne ainsi des chansons de son dernier album (Vie Varda, Carver, Pardon les sentiments…), mais aussi beaucoup de ses classiques, des Piqûres d’araignées au Baiser Modiano en passant par Quatrième de couverture, Déjà toi, et ce chef d’œuvre qu’est La Vipère du Gabon. Il nous gratifie d’une superbe réorchestration d’Allan et Louise ainsi que d’une version plus légère de La Chamade, sur laquelle le public pousse la chansonnette du bout des lèvres… Car c’est assez rare pour être souligné, le public de ce mercredi soir chante un peu moins que d’habitude. Raison de plus pour prendre des places pour les dates de décembre et retrouver le plaisir de voir et vivre un concert de Vincent Delerm

Vincent Delerm, album Panorama disponible.
En concert à La Cigale à Paris les 3, 4, 5, 6, et 7 décembre 2019 et en tournée en France.
Site officiel