Bien qu’ayant quitté les bancs du lycée depuis longtemps, les membres d’Intérieur | Nuit ont aussi fait leur rentrée avec leur nouvel – et très bref – EP Vers l’Ouest.

C’est au lycée que se sont rencontrés les quatre ornais Pierre Reniaume, Gwenn Joly, Pierre-Alain Lebreton et Quentin Lhuissier. De leur premier groupe Nyxtone à leur dernier EP, vers l’ouest, ces amis ont tracé tranquillement leur chemin, en restant fidèles à leurs racines comme à leurs influences…

Des racines normandes

Cet EP est véritablement tourné « vers l’Ouest« . Bien qu’aujourd’hui éloignés géographiquement, les quatre garçons semblent plus que jamais attachés à leur Normandie. Au delà du titre de l’album et de la chanson éponyme, le titre « Paris parle à Paris » est également rempli de mélancolie, qui fait implicitement ressentir une nostalgie vis à vis de leurs années partagées dans leur ville natale. Si leur premier clip a été tourné dans la banlieue parisienne, le réalisateur, Bertrand Amiot, n’est autre qu’un… normand ! Or, si Intérieur | Nuit a su conquérir les oreilles régionales, il reste encore du chemin à parcourir avant de faire chavirer le cœur de la France. Cette nostalgie est aujourd’hui touchante, mais l’on espère que le groupe arrivera à passer outre cette sensation de mal du pays afin d’avancer. Ayant récemment signer avec le label Sober & Gentle, il serait dommage de s’arrêter en si bon chemin…

Un EP « pop-rock à la française »

C’est ainsi que le groupe décrit « Vers l’Ouest« , de manière assez réaliste. En effet, les trois titres de l’EP sont autant un hommage à la chanson française que le reflet des influences pop-rock anglo-saxonnes des membres. A l’écoute de ce nouvel opus, on sent que le groupe mise avant tout sur les textes, tous composés en Français. Au delà d’être fiers de leurs origines, les quatre compères sont fiers de leur langue et lui rendent hommage avec des textes très imagés et de qualité. Ainsi, seul le titre « Pantin« , un peu plus rythmé, peut se revendiquer comme un morceau véritablement pop-rock.

photo_cabine_1_nb

« Vers l’Ouest » reste un très bon EP, notamment pour apprendre à connaitre le groupe, mais nous laisse un peu sur notre faim avec seulement trois titres. Espérons que le concours de l’ampli ouest-france, auquel Intérieur | Nuit participe, soit pour notre quatuor un tremplin supplémentaire, et un moyen de délivrer de nouvelles chansons…