Face à la dégradation de la situation de réfugiés à Paris, deux jeunes femmes ont voulu réagir en servant des repas frais. De cette initiative est née l’association « Va faire cuire un oeuf ». 

Letizia Calcamo et Anouk Biard, sont deux Parisiennes unies par une même volonté : celle de venir en aide aux réfugiés d’Afrique et du Moyen-Orient. Face à la dégradation des conditions de vie de ces personnes dans leur quartier, ces deux citoyennes ont voulu (ré)agir en commençant dès 2016 à distribuer des repas frais. Grâce à une équipe de bénévoles, le projet s’est peu à peu développé pour devenir une association à but non lucratif du nom de « Va faire cuire un oeuf ».

« Va faire cuir un oeuf » : la cuisine et l’humain

À travers plusieurs initiatives, « Va faire cuire un oeuf » tente d’apporter un soutien humain et humanitaire aux différents réfugiés présents à Paris. Avec l’aide de plusieurs professionnels de la restauration Letizia Calcamo et Anouk Biard apportent « une alimentation saine faite de sandwiches fait maison, des œufs à la coque, des fruits frais et des boissons chaudes ». Mais aussi des vêtements, des tentes, des trousses sanitaires, des produits d’hygiène et des couches pour les bébés. L’association propose également des cours de langues ainsi que des activités culturelles afin de proposer « une intégration chaleureuse ».

Pour supporter l’association, que ce soit financièrement ou sur le terrain, un mail est disponible ainsi que la page Facebook de « Va faire cuire un oeuf ». Un don de 10 euros par an permet de devenir membre à part entière du collectif : « En contribuant à « Va Faire Cuire Un Oeuf », nous pouvons unir nos forces et créer des synérgies complémentaires entres nos connaissances et opportunités pour proposer une aide immédiate aux réfugiés dans le besoin » explique l’association sur son site internet.

© Va faire cuire un oeuf

Pour plus d’informations sur l’association « Va faire cuire un oeuf » rendez-vous sur le site internet de l’association ou sur la page Facebook

SHARE
Culture & Société