Inuït est un groupe de pop électronique nantais. Leur clé, c’est l’écoute, la création collective. Considéré d’abord comme un groupe de scène, ils concrétisent leur collaboration par leur premier EP Tomboy, prévu pour Octobre 2016.

Depuis 2013, six artistes font de la pop électronique sous le nom d‘Inuït. Quatre d’entre eux se sont rencontrés à l’école de musique de Rezé : Pablo au trombone et aux percussions, Pierre au saxophone, Simon à la batterie et Alexis au synthétiseur. Rejoints par Rémy au synthétiseur également, puis par Coline au chant, le groupe était complet en 2015. Ils sont aujourd’hui basés à Nantes.

La variété de leurs influences nourrit le groupe : la pop, la techno, l’électro, jusqu’à Beyoncé. Ils composent tous ensemble, partant plutôt de la chanson pour aller ensuite vers la composition. Chacun est libre de donner ses idées et de participer à chaque étape de création. A l’affiche en 2015 du printemps de Bourges, et des Transmusicales de Rennes la même année, Inuït est considéré comme un groupe de scène. Ils aiment partager avec le public, mais aussi entre eux. Leur set est toujours préparé mais ils laissent place à la spontanéité.

Ils ont officialisés leur collaboration par leur premier EP Tomboy, prévu pour octobre 2016. C’est en passant à Saint-Nazaire qu’ils ont rencontré Romain Drogoul, ingénieur du son, qui a notamment collaboré avec Phoenix, Block Party ou Elephanz. Le courant est passé, Romain Drogoul propose de réaliser leur premier EP. Ils ne vivent pas encore de leur musique, mais pas question pour eux de faire autre chose. Ils s’y concentrent tous les jours, espérant un bon tremplin grâce à leur EP.

Ils ont pour l’instant publié les vidéos de Tomboy, le titre éponyme de l’EP, qui parle d’une femme qui assume peu à peu son homosexuaité. Dodo Mafutsi est une chanson sur la paralysie du sommeil. Le dernier titre, Anne, est le poème Night, de Anne Brontë, qu’ils ont choisi de mettre en musique. Filmés dans une piscine, ou sur un toit, ils jouent toujours en cercle, pour une meilleure cohésion, pour une écoute collective. Ils se soucient de chacun et s’adaptent, d’où l’excellente réussite de leur spontanéité.

Vous pouvez retrouver les autres vidéos sur leur chaîne youtube ici.

en.pdf24.org    Send article as PDF   
« Je fais plus de Paris-Brest qu'un pâtissier. » Artmin - « J'ai été reçu par des ministres de la Culture qui m'ont fait visiter leurs bureaux : leur fierté s'arrêtait au mobilier. » Abd Al Malik