Le 15 décembre 2015, The Absolut Company Creation présentait lors d’une soirée exceptionnelle au Palais de Tokyo son projet en collaboration avec Romain Tardy : le projet OX. Une intelligence artificielle qui prend la forme d’une installation visuelle et émotionnelle, c’est le pari qu’a tenté de tenir Romain Tardy en choisissant ce projet.

Artiste visuel iconoclaste, son travail s’articule surtout autour des arts numériques, qu’il développe en faisant usage d’une grande variété de technologies (LED, mapping…). L’esthétique de Romain Tardy refuse le statisme et ses créations sont à penser comme des expériences sensibles, superposant aux structures une réalité nouvelle faite de lumière et d’images. Avec OX, il crée une installation singulière à l’origine d’une synesthésie unique, dont le mouvement lumineux transforme les vibrations sonores en impressions visuelles.

Si le principe paraît simple, il est loin de l’être dans les faits : il a fallu plus de deux ans de travaux pour développer le cerveau central de l’installation qui analyse en temps réel le mix du DJ et prend en compte les rythmes sonores, les variations d’intensité, les fréquences mais aussi et surtout les émotions. Mouais. On est pas vraiment convaincus qu’une machine puisse comprendre, et encore moins traduire une émotion; mais bon, si l’on passe sur cette idée un peu farfelue, on ne peut qu’attendre avec impatience le lancement de la machine sensible, à laquelle Romain Tardy a préalablement transmis un panel de visuels en rapport avec l’univers du DJ qui s’emparera d’elle le temps d’une soirée.

https://twitter.com/Albesaj_e/status/676923239948492800

Pour cette soirée de présentation, c’est Agoria qui prend place sur le DJ booth, présentant un mix qui, à l’obscurité électronique d’une techno profonde, superpose des accents plus toniques et superficiels. On assiste alors à la réponse d’OX, surplombant le DJ de son écran central et de ses murs de LED motorisées : une réponse un peu contre intuitive qui se rythme en décalage. Décalage que Romain Tardy explique par le temps que met la machine à assimiler l’émotion : oui, tout à fait, vous avez bien lu. Je vous l’accorde, c’est vraiment n’importe quoi. Mais bon, c’est joli, et la musique est vraiment bien  : Aux sirènes lancées par Agoria répondent des formes géométriques solaires, des gradations de pointillés lumineux et vivants suivent de vibrants accents musicaux et les couleurs se succèdent dans un ballet dégradé suivant des basses qui s’affirment. L’expérience est étonnante, et, abstraction faite de ces explications un peu extravagantes, on accepte rapidement de se laisser porter par ce voyage sensoriel privilégié.

Pour faire profiter le grand public de cette expérience unique, The Absolut Company Creation proposera à différents DJs de dialoguer avec OX sur les lieux privilégiés par la scène électro française. Elle sera présentée pour la première fois le samedi 30 janvier 2016 à l’UBU de Rennes, accompagnée par les Djs La Mverte et Alejandro Paz.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here