« Sur les berges » : un nouveau clip décalé pour le groupe Minuit

1
1304

Minuit offre avec « Sur les berges » un clip rythmé et totalement décalé, intéressant mélange entre les univers et les degrés de lecture.

Ce groupe ne vous dit rien ? Pourtant l’histoire de certains de ses membres ne vous est certainement pas inconnue. Fondé en 2013, nous y retrouvons Joseph Delmas, Tanguy Truhé, Klem Aubert, Raoul Chichin et Simone Ringer. Or, ces deux derniers ne sont autres que les enfants de Catherine Ringer et Fred Chichin du groupe Rita Mitsouko. La fibre musicale est donc chez eux héréditaire, comme le talent. 

Sorti le 25 septembre dernier, leur premier EP montre que le groupe a eu deux ans de travail pour arriver à cinq titres aboutis. De façon générale l’opus, à l’image des deux leaders, s’inscrit dans l’héritage des Rita. Groove, électro, pop-rock et fantaisie, tout y est. La voix de Simone, comme sa façon de bouger, rappelle instantanément Catherine Ringer. Les textes, qu’elle écrit elle même, nous font voyager et nous plongent dans un monde singulier et poétique, avec un franc-parler qu’elle tient de sa mère. Reprenant jusqu’au nom de cette dernière, la jeune chanteuse ne se cache pas de ce mimétisme !

« Sur les berges », le troisième single d’un EP totalement dérangé.

Le premier single sorti, « Flash », est certainement le plus fort et le plus fou de l’album. Après « Caféine », le groupe revient avec un troisième single, mis en images par un clip narratif. On y suit en effet l’histoire d’amour naissante entre Adèle Wismes et Corentin Fila, avec en arrière plan toujours le groupe Minuit que l’on aperçoit de façon décalée, dans différentes situations possibles dans une carrière musicale. Du tremplin « jeunes talents » clairsemé à un concert devant le public de la Boule Noire, en passant par un clip diffusé dans un kebab et une vidéo de karaoké, on y comprend toutes les galères que peut avoir un groupe pour se faire connaître. En ce qui concerne le choix de ce titre comme troisième single, Simone Ringer s’explique :

« Un peu d’amour en ces temps difficiles, ça ne fait pas de mal »

https://www.youtube.com/watch?v=scrsPjmFBI8&feature=youtu.be

Un réalisateur de talent

Pour réaliser le clip de « Sur les berges », le groupe à fait appel à un réalisateur dont le talent n’est plus à prouver : Arnaud Giacomini. Après avoir participé à la réalisation du film CARLOS (Festival de Cannes 2010) d’Olivier Assayas, il réalise, en 2010, son premier court-métrage, avec la jeune actrice Alice de Lencquesaing dans le rôle principal et continue, par la suite à travailler dans le domaine cinématographique au côté d’immenses réalisateurs comme Jacques Doillon ou Mia Hansen-Løve. C’est en 2012 qu’il commence à travailler avec le groupe Minuit et, pour la première fois, qu’il s’attaque à la réalisation d’un clip musical. Sa passion pour la photographie et le graffiti le mène à travailler à l’élaboration de l’image du groupe, notamment pour chaque single. Il met alors sur pied les deux premiers clips du groupe, « Flash » et « Caféine », sortis en 2015. C’est donc tout naturellement vers lui que Minuit s’est de nouveau tourné vers lui pour réaliser un clip totalement décalé, « Sur les berges ». Résultat, le groupe nous offre une vidéo rythmée, mélangeant les univers et les degrés de lecture, avec une forme en rupture visuellement avec les précédents clips et une image granuleuse. Nous sommes clairement replacés dans l’univers des Rita Mitsouko. 

pochette-front

MINUIT
EN TOURNÉE
22 Juillet Festival de Valence, Valence
04 Août Axe Boat Festival, Nice
11 Août Rock Altitude Festival, Locle (Suisse)
19 Août Festival Cosmopolite, Artannes sur Indre
20 Août Festival de Sédières, Sédières
1er Septembre Les Francos De Bulle, Bulle (Suisse)
2 Septembre Concert de la Rentrée, Dijon

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here